Marchés français ouverture 7 h 28 min
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,24 (-0,57 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,10 (-0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    28 498,13
    +255,92 (+0,91 %)
     
  • EUR/USD

    1,2089
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    28 862,77
    +288,91 (+1,01 %)
     
  • BTC-EUR

    30 235,62
    -39,38 (-0,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    711,45
    -23,69 (-3,22 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     

Automobile : Peugeot, Renault, Tesla... Voici les grands chantiers de 2021

·1 min de lecture

Les séquelles de cette année Covid seront longues à effacer pour un marché automobile français renvoyé à son niveau de 1975. Cette chute de 25% des ventes ne se rattrapera pas avant plusieurs semestres. En attendant, l'agenda des français PSA et Renault a rarement été aussi rempli. Retrouver le chemin de la croissance ne sera pas le seul défi. Avec quelques semaines d'avance sur le calendrier initial, lundi matin, au terme d'une assemblée générale extraordinaire à huis clos, Peugeot SA (PSA) entérinera la création du quatrième groupe automobile mondial.

Stellantis, le nom de la nouvelle structure bientôt cotée à New York, regroupera la dizaine de marques de l'italo-américain Fiat Chrysler (FCA) et celles du Français : Peugeot, Citroën, DS, Opel et Vauxhall. Son patron, Carlos Tavares, a obtenu le poste de numéro un en échange de la promesse d'un grand ménage. 

De Peugeot à Maserati, d'Opel à Alfa Romeo, le nouveau groupe doit "trouver des synergies" - 5 milliards d'euros exactement -, et vite. La crise sanitaire a fragilisé la situation financière des deux groupes. Celle de FCA, qui a perdu 2,7 milliards d'euros au premier semestre, est particulièrement tendue. Le Français s'en sort mieux : il a pu dégager 500 millions de résultat sur les six premiers mois de l'année. Ce déséquilibre a poussé les deux constructeurs à revoir en septembre leur contrat de mariage. Il ouvre la voie à une lourde restructuration qui, on le sait des deux côtés des Alpes comme outre-Atlantique, se r...


Lire la suite sur LeJDD