La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 811,40
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 159,72
    -61,55 (-0,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

Marathon de New York : le patron d'une PME française offre le voyage à 14 de ses salariés pour supporter leur collègue

Wikimedia Commons

Un geste de solidarité, de cohésion et surtout de partage en ces périodes moroses où l'inflation est sur toutes les lèvres. Comme le raconte Le Parisien, le patron d'une entreprise a décidé de faire un joli cadeau de Noël avant l'heure à plusieurs de ses salariés en les emmenant à New York. Non, il ne s'agit pas d'aller travailler ou négocier un futur contrat. Le PDG des Cartonneries du Valois, qui se trouve à Fleurines, dans l'Oise, a voulu récompenser 14 de ses 140 salariés, mais surtout soutenir un autre qui s'apprête à courir le marathon de New York.

Alors que ce voyage aurait dû être entrepris en 2020, le Covid-19 est passé par là et de nombreux grands rassemblements sportifs du genre ont été annulés pendant une longue période. Mais le patron, Éric Maillard, qui "tannait" son employé depuis des années, a eu le plaisir de le voir s'inscrire - et surtout gagner le droit de courir - à cette édition. Si le marathon a lieu ce dimanche 6 novembre, les salariés sont déjà en ordre de marche pour soutenir leur collègue Alban, avec des t-shirts qui avaient déjà été floqués pour 2020. Mais qu'importe, le geste est là.

Surtout, l'entreprise prend tout en charge, elle finance l'ensemble du déplacement, selon Éric Maillard, "le voyage, l'hébergement et les visites", alors que l'hôtel va se situer en plein cœur de Manhattan et que les salariés bénéficieront d'un guide. Car le séjour ne se limitera pas aux encouragements pour Alban. Des visites des lieux incontournables de la ville sont prévues (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Airbus finalise une méga-commande de 140 avions pour des compagnies chinoises
Axa supprime près de 200 postes en France
Adidas veut débaucher le patron de Puma pour succéder à son PDG actuel
SNCF : les agents de plus en plus confrontés à des agressions et incivilités
Inflation, récession : “Les erreurs stratégiques impardonnables de la BCE…”