La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 285,24
    +12,53 (+0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 657,03
    +16,48 (+0,45 %)
     
  • Dow Jones

    31 261,90
    +8,77 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0562
    -0,0026 (-0,24 %)
     
  • Gold future

    1 844,30
    +3,10 (+0,17 %)
     
  • BTC-EUR

    27 596,03
    -1 150,79 (-4,00 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,34
    -23,03 (-3,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    112,70
    +0,49 (+0,44 %)
     
  • DAX

    13 981,91
    +99,61 (+0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 389,98
    +87,24 (+1,19 %)
     
  • Nasdaq

    11 354,62
    -33,88 (-0,30 %)
     
  • S&P 500

    3 901,36
    +0,57 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    26 739,03
    +336,19 (+1,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 717,24
    +596,56 (+2,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2495
    +0,0020 (+0,16 %)
     

MaPrimeRénov', CEE... pourquoi c'est encore insuffisant face aux passoires thermiques

·1 min de lecture
Rénovation énergétique
Rénovation énergétique

644 000 : c'est le nombre de dossiers financés par MaPrimeRenov' en 2021. Depuis le 15 avril et jusqu'à la fin de l'année 2022, l'État booste de 1 000 euros les aides pour l'installation d'un système de chauffage à énergie renouvelable permettant de sortir du gaz ou du fuel, peu importe la tranche de revenus concernée. Le ministère de la Transition Ecologique espère ainsi réduire la dépendance du pays aux importations d'énergies fossiles.

Pourtant, malgré le nombre de dossiers financés par MaPrimeRenov', combinés aux aides apportées par les certificats d'énergie (CEE), il reste encore pas moins de 4,8 millions de passoires thermiques en France. Et le temps presse. D'ici à 2023, les logements notés G sur le DPE et consommant plus de 450 kWh par m2 et par an ne pourront plus faire l'objet d'un nouveau contrat de location. En 2025, ce sera le tour des derniers logements G, puis des logements classés F dans le DPE en 2028. Ainsi, à l'horizon 2028, plus aucune « passoire thermique » ne pourra être proposée à la location.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Présidentielle : pourquoi les banques boudent les politiques
- Assurance auto : voici les régions où il ne faut pas habiter pour faire des économies
- Fiscalité de l'épargne : pourquoi la flat tax va rester inscrite dans le marbre

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles