La bourse ferme dans 4 min
  • CAC 40

    6 679,32
    -17,64 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 938,89
    -17,64 (-0,45 %)
     
  • Dow Jones

    33 697,76
    -249,34 (-0,73 %)
     
  • EUR/USD

    1,0522
    +0,0024 (+0,23 %)
     
  • Gold future

    1 786,40
    +5,10 (+0,29 %)
     
  • BTC-EUR

    16 157,84
    -193,31 (-1,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    400,79
    -1,01 (-0,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    75,10
    -1,83 (-2,38 %)
     
  • DAX

    14 357,04
    -90,57 (-0,63 %)
     
  • FTSE 100

    7 531,44
    -36,10 (-0,48 %)
     
  • Nasdaq

    11 080,82
    -159,12 (-1,42 %)
     
  • S&P 500

    3 955,24
    -43,60 (-1,09 %)
     
  • Nikkei 225

    27 885,87
    +65,47 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    19 441,18
    -77,11 (-0,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,2243
    +0,0049 (+0,40 %)
     

La manufacture Robert Four, un savoir-faire historique

Robert Four

Perpétuant un artisanat venu du XVe siècle, classé au patrimoine mondial de l'Unesco, la plus importante manufacture de tapisseries d'Aubusson s'associe avec des créateurs contemporains pour réaliser des œuvres monumentales. Un labeur précieux et fascinant.

Dans une ville de la fin du Moyen Age, qui pourrait avoir été peinte par Andrea Mantegna, un cavalier casqué fait face à un nuage en suspension près du sol, surnaturel et menaçant. L'œuvre de l'artiste Laurent Grasso exprime autant son admiration pour l'art du XVe siècle que sa fascination pour l'inquiétante étrangeté de la nature. Cette composition est posée sur une table de l'atelier de dessin de la Manufacture Robert Four, à Aubusson. Elle inspirera une tapisserie qui sera "mise sur métier" en novembre et terminée au printemps prochain. Sa réalisation demandera plus de 1.100 heures de travail, auxquelles se sera ajouté le temps considérable consacré à la définition des couleurs, au choix de la technique de tissage ou à la confection du "carton numéroté", le modèle de la future tapisserie où chaque nuance est indiquée par un numéro, comme dans un jeu de coloriage.

Sur la table, à côté du carton numéroté, se trouve un "chapelet" constitué de petits écheveaux de laine et de lin noués ensemble. Il donne une idée des couleurs qui seront utilisées. D'ultimes essais sont en cours à la Manufacture, la seule à intégrer une teinturerie, où chaque coloris est défini à l'œil. La tapisserie doit être parfaitement conforme aux intentions de son créateur. Pour Patricia Racine, l'enjeu est important. Représenté par le galeriste Emmanuel Perrotin, Laurent Grasso est un artiste français reconnu à l'international. Sa collaboration avec Robert Four répond à l'un des objectifs stratégiques de la directrice artistique: "Amener la tapisserie sur le marché de l'art contemporain à travers des œuvres spécialement conçues pour ce support."

"Tapisserie et tapis d'Aubusson"

Créée en 1952 par Robert Four, l'entreprise qui porte son nom (75 salariés) est de loin la plus importante de celles qui détiennent l'indication géographique "tapisserie et tapis d'Aubusson". Elle perpétue un savoir-faire local pluriséculaire, celui du tissage à la main de tapisseries et de tapis sur un métier de basse li[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi