La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 870,65
    -107,43 (-0,32 %)
     
  • Nasdaq

    11 453,31
    -168,40 (-1,45 %)
     
  • Nikkei 225

    27 433,40
    +50,84 (+0,19 %)
     
  • EUR/USD

    1,0865
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    22 069,73
    -619,17 (-2,73 %)
     
  • BTC-EUR

    21 321,37
    -578,86 (-2,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    523,99
    -13,88 (-2,58 %)
     
  • S&P 500

    4 034,50
    -36,06 (-0,89 %)
     

Manuel Valls condamné à payer 277 000 euros pour financement illégal de sa campagne à Barcelone

Manuel Valls voudrait faire changer d'avis la Wallonie. - Christiana Sabrowski - AFP
Manuel Valls voudrait faire changer d'avis la Wallonie. - Christiana Sabrowski - AFP

L'ancien Premier ministre français a été sanctionné par la Cour des comptes espagnole pour avoir accepté des paiements de tiers, afin de financer sa campagne municipale à Barcelone en 2019.

L'ancien Premier ministre, Manuel Valls, a été condamné en Espagne à 277 000 euros d'amende pour avoir financé irrégulièrement sa campagne aux élections municipales de 2019. La sanction a été prononcée par la Cour des comptes du pays.

Selon L'Indépendant, reprenant les informations du site d'information catalan Nació Digital, l'homme politique a accepté des paiements de tiers. Une pratique interdite comme le stipule l'article 4.3 de la loi de financement des partis politiques en Espagne.

Pour la Cour des comptes, il s'agit là d'une infraction "très grave". La sanction est la plus forte infligée à un parti engagé dans les élections municipales de 2019 à Barcelone. Manuel Valls n'a pas fait appel.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Plusieurs hommes d'affaires et membres de la haute bourgeoisie catalane de Barcelone et de Madrid ont participé à ce financement illégal, selon le média local espagnol.

L'irrégularité concerne également le dépassement du plafond maximum de dépenses en publicité extérieure.

L'ancien candidat à la mairie de Barcelone, qui n'avait recueilli que 13% des voix, peine aussi à retrouver sa place dans l'échiquier politique français. Aux élections législatives en juin 2022, investi par la majorité présidentielle, il avait été éliminé dès le premier tour dans la 5e circonscription des Français de l'étranger.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Législatives : "la chute de Manuel Valls" dans la 5e circo. des Français de l'étranger