Marchés français ouverture 6 h 8 min

Des manifestants ont été payés pour se rendre à l'audience sur l'extradition de la directrice financière de Huawei et prétendre la soutenir

Pendant ce temps, Meng Wanzhou tentait d'éviter d'être extradée vers les États-Unis pour fraude. Selon les "manifestants" qui se sont exprimés, plusieurs d'entre eux ont été rassemblés à la Cour suprême de la Colombie-Britannique à Vancouver. Il leur a ensuite été demandé de brandir des pancartes disant "Libérez Meng" et "Trump arrêtez l'intimidation".

L'une des participantes, une actrice du nom de Julia Hackstaff, a déclaré qu'elle avait été trompée en croyant jouer le rôle d'une manifestante, sans se rendre compte qu'il s'agissait d'un véritable événement. Elle a décrit son expérience dans un post sur Facebook le jour suivant.

Ken Bonson, ouvrière dans un entrepôt, a déclaré qu'on lui avait raconté une vague histoire sur "quelque chose en rapport avec une manifestation" le lendemain matin. Elle a raconté son histoire au journal Toronto Star. Julia Hackstaff affirme avoir été payé 100 dollars canadiens (69 €) pour sa performance, tandis que Ken Bonson et un de ses amis ont été payé 150 dollars (103 €), selon ses dires.

Huawei nie toute implication

Ni l'une ni l'autre n'ont réalisé ce qui se passait jusqu'à ce qu'elles se présentent, reçoivent des pancartes pré-rédigées et aient dû se comporter comme des partisanes de Meng Wanzhou. Elles ne savent pas non plus qui les a payées en fin de compte. Huawei a nié toute implication.

La journaliste de CBC News, Georgina Smyth, a déclaré qu'il y avait "quelque chose de très étrange" dans cette manifestation. En effet, personne ne voulait discuter du cas de la dirigeante de Huawei et n'aimait répondre aux questions.

Sur Facebook, Julia Hackstaff ne décolère pas et s'estime "victime d'une sale arnaque bon marché qui m'a profondément blessée". Elle explique être partie au bout de cinq minutes et ne pas avoir été payée. Si Ken Bonson déclare avoir bien été payée, elle n'a cependant pas gardé l'argent, préférant l'offrir à son compagnon. Elle explique qu'il lui a été proposé de revenir un autre jour moyennant rétribution mais qu'elle

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La liste des 61 restaurants qui ont perdu leurs étoiles au Guide Michelin en 2020
Cette carte permet de suivre en temps réel la propagation du coronavirus de Wuhan à travers le monde
La NASA recrute un responsable pour superviser la première mission de retour d'échantillons de Mars
Volkswagen défie Renault, PSA ou Daimler avec son service d'auto-partage à Paris
Coronavirus : mise en garde contre les masques de protection contrefaits vendus sur Amazon aux États-Unis