Publicité
La bourse ferme dans 1 h 11 min
  • CAC 40

    7 640,16
    -84,16 (-1,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 995,11
    -47,91 (-0,95 %)
     
  • Dow Jones

    40 202,48
    +201,58 (+0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,0918
    +0,0008 (+0,08 %)
     
  • Gold future

    2 427,80
    +7,10 (+0,29 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 685,25
    +2 988,68 (+5,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 308,77
    +39,82 (+3,14 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,74
    -0,47 (-0,57 %)
     
  • DAX

    18 618,06
    -130,12 (-0,69 %)
     
  • FTSE 100

    8 178,13
    -74,78 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    18 529,09
    +130,64 (+0,71 %)
     
  • S&P 500

    5 644,47
    +29,12 (+0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,32 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 015,94
    -277,44 (-1,52 %)
     
  • GBP/USD

    1,2990
    -0,0000 (-0,00 %)
     

Manchester United: l'une des plaignantes retire sa plainte contre Antony

Manchester United: l'une des plaignantes retire sa plainte contre Antony

L'une des trois femmes ayant accusé Antony de menaces et de violences aurait abandonné sa plainte, selon le Telegraph. Rayssa de Freitas, étudiante en droit, avait porté plainte après un incident survenu dans une voiture en mai 2022, quelques semaines avant le transfert du Brésilien chez les Red Devils. La victime présumée avait à l'époque affirmé qu'elle devait être hospitalisée après avoir été attaqué par le joueur de Manchester United à Sao Paulo. Toujours selon le Telegraph, le club n'était au courant de l'existence de ce rapport de police jusqu'à sa fuite dans la presse.

Écarté en club et en sélection

Pour autant, Antony est toujours visé par deux plaintes: celle d'Ingrid Lana, une banquière de 33 ans, et celle de Gabriela Cavallin, son ancienne petite-amie, qu'il aurait agressé à quatre reprises. L'ailier a nié les faits et n'a pas été arrêté ni inculpé. En revanche, il est mis à l'écart de la sélection et de son club. Le 10 septembre dernier, Manchester United informait que le retour d'Antony serait retardé "jusqu'à nouvel ordre afin de répondre aux allégations". De son côté, le joueur rappelle que cette décision est "mutuelle". "Je veux réitérer mon innocence concernant les faits dont on m’accuse, je coopérerai pleinement avec la police."

PUBLICITÉ

Le Brésilien n'est pas le seul joueur des Red Devils dans la tourmente. Dans un tout autre registre, Jadon Sancho a lui aussi été écarté pour "un problème de discipline" en raison d'un conflit avec Erik ten Hag. En plus des problèmes extra-sportifs, le club mancunien réalise un début d'exercice 2023-2024 bien loin des attentes, avec une 13e place après cinq journées de Premier League, avant de retrouver la Ligue des champions face au Bayern Munich mercredi (21 heures).

Article original publié sur RMC Sport