Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,29 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 364,37
    -358,90 (-0,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +11,97 (+0,82 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,07 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,79 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,09 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,76 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Manchester City-Real Madrid: le but contre son camp de Militao pour le 3-0

RMC SPORT

Cela vire à la démonstration. Après deux réalisations de Bernardo Silva en première période, Manchester City est allé inscrire le troisième but dans le dernier quart d'heure de sa demi-finale retour face au Real Madrid, mercredi. Un but un brin chanceux, poussé dans ses propres filets par le défenseur brésilien Eder Militao.

Avec de la réussite, City inscrit le 3e but et met City au tapis

Il n'en demeure pas moins que cette nouvelle réalisation des hommes de Pep Guardiola repose sur une certaine logique tant les champions d'Angleterre en titre sont supérieurs et donnent une leçon à leurs homologues champions d'Europe en titre. L'Etihad Stadium est en fusion devant la prestation de ses joueurs, qui réalisent une partie parfaite, sans aucune fausse note ou presque - hormis pour Erling Haaland, toujours muet malgré trois grosses tentatives contre Thibault Courtois.

Sur un coup-franc situé à 30 mètres de la surface madrilène, excentré sur le côté gauche, le "divin roux" Kevin de Bruyne dépose parfaitement le ballon sur la tête de son partenaire Manuel Akanji. Le défenseur de City dévie le cuir de la tête et celui-ci est à nouveau détourné par le genou du Brésilien Eder Militao. Surpris, le portier belge ne peut rien faire et voit, pour la troisième fois du match, le ballon terminer sa course dans les filets.

Insubmersibles, nettement dominateurs, les Cityzens confirment leur série de 18 rencontres toutes compétitions confondues sans la moindre défaite. Mais surtout, au regard des qualités exposées ce mercredi sur leur pelouse, on en vient à se demander si l'Inter aura les clés pour faire déjouer cette équipe anglaise qui semble marcher sur l'eau en cette fin de saison, lancée vers un triplé (C1, championnat et Cup) inédit dans l'histoire du club.

Article original publié sur RMC Sport