Publicité
Marchés français ouverture 4 h 37 min
  • Dow Jones

    39 411,21
    +260,88 (+0,67 %)
     
  • Nasdaq

    17 496,82
    -192,54 (-1,09 %)
     
  • Nikkei 225

    39 011,95
    +207,30 (+0,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,0739
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    18 179,45
    +151,74 (+0,84 %)
     
  • Bitcoin EUR

    56 297,03
    -2 581,22 (-4,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 258,68
    -51,04 (-3,90 %)
     
  • S&P 500

    5 447,87
    -16,75 (-0,31 %)
     

Manchester City: "Il peut répondre aux exigences de Guardiola", Stéphan réagit au transfert de Doku

Manchester City: "Il peut répondre aux exigences de Guardiola", Stéphan réagit au transfert de Doku

Julien Stéphan, avez-vous été surpris d’apprendre que Manchester City s’intéressait à Jérémy Doku (10 buts et 7 passes décisives en 75 matches de Ligue 1)?

Je me suis réjoui pour lui avant tout. Suis-je surpris? Non, je ne suis pas surpris, j’ai toujours considéré que c’était un joueur avec un énorme potentiel. C’est un joueur rare, de par ses qualités d’explosivité, d’élimination, de vitesse. Il a été un petit peu freiné dans son évolution par des blessures (lors de sa première saison sous les ordres de Bruno Genesio, ndlr), mais potentiellement, c’est pour moi un joueur de très haut niveau.

N’est-ce pas un peu prématuré pour lui de rejoindre un club de cette dimension?

Il était dans un très bon club, Rennes est un club européen. Quand on a l’opportunité d’aller dans un club de cette dimension, c’est difficile de refuser. Il aura certainement besoin d’un temps d’adaptation là-bas, c’est quasiment une évidence. Cela a été le cas pour beaucoup d’autres joueurs, et des joueurs qui étaient plus expérimentés que lui. Je suis convaincu qu’il a les capacités et les caractéristiques pour répondre aux exigences de son entraîneur, aux attentes des supporters. Le temps nous dira si c’était trop tôt ou pas, il faudra être patient, mais je suis persuadé qu’il a les aptitudes pour réussir.

PUBLICITÉ

Vous avez toujours été convaincu qu’il était destiné à un avenir radieux...

J’ai toujours été convaincu que c’était un joueur différent, un joueur rare…

Pourquoi était-ce aussi évident à vos yeux ? Qu’aviez-vous décelé chez lui, lorsque vous le recrutez en provenance d’Anderlecht ?

Je décèle des qualités très, très rares dans le football de haut niveau. J’ai beau réfléchir, mais des joueurs avec les mêmes caractéristiques que lui, j’en trouve très très peu. C’est pour ça que je ne suis qu’à moitié étonné qu’un club de cette dimension vienne le chercher.

Selon vous, qu’est-ce qui a pu tenter Pep Guardiola de jeter son dévolu sur lui, sa polyvalence, ses qualités d’explosivité?

Il peut être utilisé des deux côtés, à droite et à gauche, et ça, ça peut être intéressant. Je ne connais pas les vues de l’entraîneur et la perception qu’il en a. Il a souvent utilisé des joueurs faux pied sur les côtés, très souvent. Peut-être qu’il souhaitera le mettre en concurrence sur le côté gauche, peut-être qu’il l’utilisera sur le côté droit, ça je ne le sais pas. Ce qui me semble important, c’est que, dans les profils qui sont recherchés dans cette équipe, ce sont des joueurs qui restent très larges, qui sont très forts dans le un contre un, qui sont capables d’éliminer, de répéter les efforts sur le côté. Jérémy est capable de faire tout ça. Il lui faudra se mettre au niveau de l’intensité en Premier League, parce que c’est autre chose, qu’il prenne aussi du temps pour comprendre les concepts et les préceptes de jeu, mais je pense que ses qualités rares d’élimination et de vitesse ont poussé City à se pencher sur son profil et à le recruter.

Avez-vous noté depuis votre aventure commune des progrès dans son jeu? Il semble avoir franchi un cap en 2023, quand il a pu enchaîner et participer à la bonne fin de saison rennaise...

Quand il arrive à Rennes, il a 18 ans, aujourd’hui il en a 21. Il a trois ans d’expérience de plus. C’est logique qu’il ait franchi des caps. Comme je le disais tout à l’heure, il a été freiné par des blessures, je pense qu’il aurait pu franchir des paliers plus vite et plus tôt s’il avait été épargné par les soucis physiques qu’il a rencontrés. Trois ans de plus dans l’expérience d’un jeune joueur, c’est énorme. Il y a surtout une partie de l’explication là-dedans, dans le fait qu’il soit un petit peu plus âgé, donc plus mature, qu’il comprenne un petit mieux les choses, mais sa marge de progression est à mon sens encore importante. Elle n’est pas terminée, loin de là. Il faudra qu’il soit encore plus décisif, plus juste dans le dernier tiers du terrain, pour que tous les dribbles qu’il réussit, tout son facteur d’élimination soit aussi valorisée par des statistiques plus importantes.

Quel souvenir gardez-vous du temps que vous avez passé avec lui? Son profil et sa personnalité ont-ils requis de votre part une attention particulière?

C’est un garçon très à l’écoute, attachant, souriant, sûr de sa force, sûr de ses qualités, et en même temps très demandeur aussi. J’ai eu de très bonnes relations avec lui le temps qu’on a travaillé ensemble, j’en garde un très bon souvenir. Sa mentalité, je suis persuadé qu’elle va rester la même, sa volonté de travail aussi, et sa capacité d’écoute également. J’en conserve vraiment un très bon souvenir.

Article original publié sur RMC Sport