La bourse ferme dans 1 h 3 min

Managers, comment rendre vos salariés plus impliqués ?

Toutes les entrepreneurs, tous ceux qui exercent des fonctions à responsabilité le savent : le développement d'une entreprise est une aventure passionnante. Concevoir des offres en articulées avec les besoins du marché, échafauder des plans d'action commerciaux, recruter des talents, les faire évoluer, prendre des décisions… quel challenge passionnant, quelle diversité intellectuelle ! Evidemment, ajuster cet ensemble presque infini de paramètres pour rendre une société performante ne constitue pas le quotidien de chacun. Plus on descend dans la hiérarchie, plus on spécialise les sujets, plus on augmente l'expertise. Mais on perd de vue la vision globale, notamment la compréhension de la manière dont la valeur se crée. Or la création de valeur est l'essence de l'entreprise. Cela paraît presque trivial de le dire, mais l'objet "entreprise" est intrinsèquement lié à cette notion de création de valeur : pour ses clients, ses salariés, ses actionnaires, la société, l'environnement… Vos collaborateurs le savent, le comprennent et l'acceptent très bien !

Le piège serait en effet de penser que vos équipes sont étrangères à cette notion de création de valeur et de mettre ce sujet sous le tapis. "Ne t'occupe pas de création de valeur, fais ton travail, c'est pour cela qu'on te paie" est à l'évidence un message extrêmement désengageant pour le collaborateur et représente un vrai risque de perte de valeur pour l'entreprise. Le deal historique entre employeurs et employés repose sur les compétences et la force de travail qu'une personne met au service d'une entreprise en contrepartie d'une rémunération. Sauf que vos collaborateurs représentent bien plus que leurs compétences et leur force de travail : ils ont de la personnalité, des convictions, des idées, un entourage (physique et digital)… Au fur et à mesure de leurs missions opérationnelles, ils développent une "vision terrain" . Et ce qu'ils attendent, c'est d'être considérés pour tout cela, et non pas "achetés" pour leurs compétences

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Microsoft, Dior et Valeo épinglés par la répression des fraudes
Pourquoi vous avez intérêt à ouvrir un LEP au 1er février 2020
La SNCF va lancer un plan d’économies après les pertes abyssales liées à la grève
Horace : la start-up qui veut faire la peau aux idées reçues sur la beauté masculine !
Le glyphosate bientôt interdit au Luxembourg, premier pays européen à sauter le pas