Marchés français ouverture 9 h

Managers, inspirez-vous de Louis XI, un adepte de la stratégie défensive

Héritier studieux, le futur Louis XI, né en 1923, fait preuve d'une vive intelligence et d’un jugement sûr. Dès son adolescence, il est associé par son père, le roi Charles VII, aux affaires du royaume. A 16 ans, il arrive notamment, à force de négociations, à rétablir l’autorité royale en Languedoc. Mais le jeune dauphin est ambitieux. Sous prétexte de venger sa mère dédaignée pour une favorite, il rejoint la Praguerie, une révolte de grands seigneurs, et prend les armes contre son père. L’insurrection est réprimée et le prince, étroitement surveillé. Une défaite formatrice : pour conquérir (puis conserver) le pouvoir, il choisit d'abandonner la stratégie offensive et opte pour une technique défensive. Il attend patiemment la mort de son père, tout en développant son art de gouverner dans le Dauphiné et en cultivant ses alliances. Souvent habillé simplement, comme un bourgeois, l'homme est habile et sait jouer sur les apparences quand il doit se montrer diplomate avec des puissants, revêtant alors ses plus beaux atours. Grand joueur d’échecs, il anticipe les coups et préfère la diplomatie aux armes.

Quand il accède au pouvoir, en 1461, Louis XI commence par remanier son équipe. Il remercie les anciens serviteurs et choisit de nouveaux conseillers, non pour leur titre de noblesse mais en fonction de leur mérite et de leur loyauté. Il n’hésite pas à débaucher les meilleurs serviteurs de ses grands vassaux, tel Philippe de Commynes. Souverain pragmatique, il sait qu'il qu'il doit mener de front plusieurs chantiers : en finir avec le conflit contre l’Angleterre, la fameuse guerre de Cent Ans, mais surtout soumettre à son autorité les grands seigneurs féodaux et abattre la puissance bourguignonne qui lui fait de l’ombre. Le rapport de force n'est pas en sa faveur. Une nouvelle ligue de grands seigneurs, dite "du Bien public", se forme et prend les armes. Louis XI semble céder en échange de la paix.

>> A lire aussi - Pour manager votre équipe, inspirez-vous de... Frédéric

(...) Cliquez ici pour voir la suite

On a testé le Taycan, la nouvelle voiture électrique de Porsche
Les jets privés prennent le relais des vols annulés à cause du coronavirus
Bernard Arnault relance la guerre des palaces
La BCE va devoir être plus offensive, avertit Thierry Breton
De plus en plus d'artisans se lancent... en solo