La bourse ferme dans 1 h 4 min

Ces managers ont dû gérer des conflits au travail, ils racontent

Arnaud du Bellay, fondateur d'Authenteam

C'est après une première partie de carrière dans l'armée qu'Arnaud du Bellay prend la responsabilité d'un centre d'exploitation dans les transports. "A mon arrivée, je n'ai pas été installé dans le même bâtiment que mon équipe, mais dans une annexe. Quelques jours plus tard, mon directeur m'a indiqué que le bureau qui m'était destiné était occupé par mon adjoint, en me pressant de le récupérer !" se souvient le fondateur d'Authenteam, cabinet spécialisé dans le coaching et la formation en outdoor. De premiers messages polis glissés à son adjoint par e-mails ou lors de leurs échanges quotidiens restent sans effet. Arnaud du Bellay le convoque alors pour mettre les pieds dans le plat. "Il a fait un esclandre, a adopté une posture de victime pour s'attirer la sympathie de ses collègues et a joué de son poids au sein du centre d'exploitation alors que j'étais à peine arrivé."

Face à ce conflit ouvert, les autres collaborateurs hésitent sur le parti à prendre. Arnaud du Bellay décide de crever l'abcès : il réunit toute son équipe. "Ils sortaient d'une période de surchauffe. Je leur ai expliqué que je ne maîtrisais pas le passé, mais qu'en tant que manager, je devais être physiquement proche d'eux. En contrepartie, je m'engageais à faire avancer des travaux de réaménagement au point mort depuis longtemps. L'équipe s'est montrée dubitative, mais j'ai bénéficié du soutien de mon patron qui, fait rare, était descendu assister à la réunion." Quelques semaines plus tard, Arnaud du Bellay et ses collaborateurs ont emménagé dans de nouveaux espaces, avec un bureau pour lui et un pour son adjoint. Une étape clé pour asseoir sa légitimité et mettre ses troupes en ordre de marche.

En deux mots. Asseoir sa légitimité est indispensable. Mettez les points sur les "i" et, si nécessaire, assurez-vous l'appui de votre hiérarchie. Avant de se faire aimer, il faut se faire respecter !

>> A lire aussi - 8 conseils pour apaiser les conflits au bureau

Elie

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Iran : un Boeing 737 avec 176 personnes à bord se crash à Téhéran
Ces banques qui abusent sur les tarifs, les coûteux déplacements en avion du gouvernement... Le flash éco du jour
Record de vente en vue dans l'émission "Affaire conclue"
Le coiffeur des stars, Jacques Dessange, est décédé
Au Québec, les églises bouclent leur budget en acceptant des antennes relais sur leur clocher