La bourse ferme dans 6 h 47 min
  • CAC 40

    6 246,15
    -106,79 (-1,68 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 621,97
    -68,77 (-1,86 %)
     
  • Dow Jones

    31 490,07
    -1 164,52 (-3,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,0498
    +0,0032 (+0,30 %)
     
  • Gold future

    1 812,20
    -3,70 (-0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    27 737,77
    -868,01 (-3,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    648,22
    -22,46 (-3,35 %)
     
  • Pétrole WTI

    109,16
    -0,43 (-0,39 %)
     
  • DAX

    13 762,50
    -245,26 (-1,75 %)
     
  • FTSE 100

    7 279,41
    -158,68 (-2,13 %)
     
  • Nasdaq

    11 418,15
    -566,37 (-4,73 %)
     
  • S&P 500

    3 923,68
    -165,17 (-4,04 %)
     
  • Nikkei 225

    26 402,84
    -508,36 (-1,89 %)
     
  • HANG SENG

    20 120,68
    -523,60 (-2,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2397
    +0,0055 (+0,44 %)
     

Malteries Franco Belges S.A.: Résultats du 1er semestre 2021-2022

·6 min de lecture

Malteries Franco Belges S.A.
Malteries Franco Belges S.A.: Résultats du 1er semestre 2021-2022

20-Avr-2022 / 15:33 CET/CEST
Information réglementaire transmise par EQS Group.
Le contenu de ce communiqué est de la responsabilité de l'émetteur.

          

 

Communiqué de presse

 Résultats du 1er semestre 2021-2022

 

Nogent sur Seine, le 20 avril 2022 - Le Groupe Malteries Franco-Belges (Euronext Paris / FR0000030074) annonce la publication de ses résultats semestriels au 31 décembre 2021.

 

Mise à disposition

Le rapport semestriel au 31 décembre 2021 a été déposé auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF) le 31 mars 2022. Il peut être consulté et téléchargé à partir du site internet : https://www.malteriesfrancobelges.fr/. Il est disponible gratuitement au siège social de la société.

 

Principales données financières issues des comptes consolidés de Malteries Franco-Belges*

En millions d'euros

S1 2021

S1 2020

Ventes

40,9

43,4

Résultat Opérationnel

6,9

0,4

Quote-part de résultat dans les entreprises associées

5,3

7,3

Charge d'impôt

(1,9)

(0,1)

Résultat Net - Part du Groupe

10,6

7,7

Trésorerie financière nette

70,7

38,7

 

*Normes IFRS ; les comptes semestriels ont fait l'objet d'une revue limitée par les commissaires aux comptes

 

Au titre du premier semestre de l'exercice 2021-2022, le groupe Malteries Franco-Belges a réalisé des ventes de 40,9 M€, en repli de 6% en comparaison au 1er semestre de l'exercice précédent. Les expéditions ont été ralenties notamment pendant l'été en raison à la fois des conditions météorologiques défavorables en Europe, mais aussi du contexte sanitaire toujours contraignant dans certaines régions (Asie notamment).

Le résultat opérationnel ressort bénéficiaire à 6,9 M€ contre un résultat de 0,4 M€ sur la période correspondante de l'exercice précédent. Cette amélioration est principalement liée à une indemnité reçue d'un fournisseur dans le cadre de la résiliation d'un contrat de fourniture de gaz naturel.

La quote-part des sociétés mises en équivalence (société Compagnie Internationale de Malteries - CIM et ses filiales) s'établit à 5,3 M€ au 31 décembre 2021 contre 7,3 M€ au 31 décembre 2020. Bien que les ventes consolidées de CIM soient en progression de 15,2% principalement soutenues par de bons volumes de vente en République Tchèque, en Pologne et en Russie, ce semestre a été marqué par des cours de l'orge élevés et une augmentation généralisée des prix de l'énergie et des transports.

Le résultat net part du groupe s'élève ainsi à 10,6 M€ pour le premier semestre 2021-2022 en hausse de 38% par rapport au résultat net part du Groupe du premier semestre de l'exercice précédent (7,7€).

Au 31 décembre 2021, le total du bilan s'établit à 256,4 M€ avec une trésorerie financière nette de 70,7 M€ contre un total bilan de 251,1 M€ et une trésorerie financière nette de 38,7 M€ au 31 décembre 2020.

 

Perspectives

La pandémie liée à la COVID-19 a entrainé de nombreux changements dans les modes de consommation; le secteur de la bière n'est pas une exception et les restrictions mises en place pour limiter la propagation du virus ont engendré une baisse de consommation dans de nombreux pays.

 

Ce phénomène s'est poursuivi sur ce semestre, avec une moindre intensité. Son impact reste par conséquent maitrisé. En effet, l'implantation géographique des usines du groupe a permis de profiter de la croissance dans certaines zones du globe, notamment en Afrique et en Amérique du Sud où la consommation continue de progresser. Les exportations de malt à destination de ces pays continuent, à ce jour, de compenser en grande partie la baisse de consommation européenne.

L'envolée des cours de l'orge et des prix de l'énergie a créé un écart de résultat par rapport aux prévisions. L'indexation prévue dans les principaux Contrats à Long Terme doit permettre de résorber une partie de cet écart.

 

Les perspectives du second semestre de l'exercice 2021/2022 sont les suivantes :

  • En France, les usines devraient produire à pleine capacité, la demande export restant soutenue;

  • En Europe Centrale, les prévisions d'expédition sur cette période sont stables par rapport à l'année dernière ;

  •  La demande devrait être stable au Kazakhstan ;

  • La situation actuelle en Ukraine et en Russie, dont il est question au chapitre suivant, rend les prévisions aléatoires. La Russie bénéficiait d'un marché en croissance, mais il n'est pas possible à l'heure actuelle de savoir comment va évoluer l'activité.

 

Ces prévisions sont établies sur une situation sanitaire plus favorable qu'au précédent semestre de l'exercice. Par conséquent, si la situation sanitaire devait de nouveau se dégrader, avec la mise en place de nouvelles mesures restrictives ou, a contrario, s'améliorer dans les pays importateurs de malt, ces prévisions pourraient évoluer.

 

 

 

Evénements postérieurs à la clôture semestrielle

Fin février, la Russie est entrée en guerre contre l'Ukraine.

Une conséquence immédiate a été l'arrêt de l'usine du groupe située à Slavuta (Ukraine) pour une durée encore indéterminée.

Par ailleurs les sanctions économiques prises à l'encontre de la Russie viennent modifier les conditions d'exploitation de la filiale du groupe à Saint Pétersbourg. L'activité se poursuit à ce jour, mais les conditions de financement bancaire de l'activité sont très dégradées. Par ailleurs il n'est pas possible d'évaluer dans quelle mesure la clientèle locale sera fragilisée.

 

 

 

A propos de Malteries Franco-Belges :

Malteries Franco-Belges est une filiale de la société Malteries Soufflet.  

Acteur international de premier plan, Malteries Soufflet répond aux cahiers des charges les plus exigeants de ses clients dans chacun de ses pays d'implantation - grands brasseurs et artisans brasseurs, distilleurs et producteurs d'ingrédients - grâce à sa maîtrise de la filière orge : de la semence à la bière, depuis la sélection de variétés nouvelles jusqu'au choix des meilleures qualités d'orges. 

Malteries Soufflet produit des malts d'excellence, standards ou spéciaux, pilsen, torréfiés ou bio, dans une démarche d'amélioration continue de la durabilité de ses produits. Malteries Soufflet opère 28 malteries en Europe, en Amérique latine, en Asie et en Afrique pour une capacité annuelle de production de malt de 2 360 000 tonnes. 

 

 

Fichier PDF dépôt réglementaire

Document : Malteries Franco Belges S.A.: Résultats du 1er semestre 2021-2022


Langue :

Français

Entreprise :

Malteries Franco Belges S.A.

Quai du Général Sarail

10400 Nogent-sur-Seine

France

Téléphone :

+33 (0)3 25 39 41 11

Internet :

https://www.malteriesfrancobelges.fr

ISIN :

FR0000030074

Ticker Euronext :

MALT

Catégorie AMF :

Informations privilégiées / Communiqué sur comptes, résultats

EQS News ID :

1331277

 

Fin du communiqué

EQS News-Service

show this
show this
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles