La bourse est fermée

Malo, la petite laiterie bretonne qui veut envahir vos frigos

Avec ses recettes à l'ancienne, ses yaourts emprésurés, la laiterie de Saint-Malo s'est fait une place de choix à côté des géants Danone ou Nestlé.

Leur recette de fromage frais n’a pas changé depuis soixante-dix ans. On remplit d’abord un à un des sacs en toile de lait caillé, on les secoue légèrement pour tasser, puis on les laisse égoutter avant de les vider en prenant soin de faire glisser les pans de tissu entre deux doigts pour racler tout le fromage frais… Seul changement notoire : ces manipulations ne sont plus effectuées à la main, mais par un robot. «On s’est déjà posé la question d’abandonner l’égouttage en sacs. Mais on s’est très vite sorti cette idée de la tête, raconte Xavier Macé, le directeur de site de la laiterie Malo. Cette façon de faire, c’est la force de nos produits, notre différence

Au rayon ultra-frais de nos supermarchés, le petit malouin et ses célèbres pots en carton paraffiné se sont fait une place de choix aux côtés des géants (Danone, Yoplait, Lactalis-Nestlé) et des marques de distributeurs. Petite, certes, mais solide. En dix ans, la PME de 200 salariés a multiplié son chiffre d’affaires par deux sur les produits frais. Au total, il a atteint 52 millions d'euros en 2018, soit plus de la moitié de l’activité de la laiterie, qui continue à fabriquer du lait en poudre pour les industriels. Son best-seller, l’emprésuré chocolat, est numéro 1 sur son créneau, séduisant les consommateurs en quête de tradition et de naturalité. «Une tendance qui favorise les petites marques face aux multinationales», souligne Guillaume Bertier, consultant frais chez IRI.

On a peine à croire que c’est une contrainte administrative qui est à l’origine de cette laiterie d’Ille-et-Vilaine : après la fin de la guerre, l'Etat a en effet imposé l’approvisionnement des villes de plus de 30.000 habitants en lait pasteurisé, pour des raisons sanitaires. Et c’est Raymond Gizard, patron d'une petite usine de produits laitiers dans la Manche, qui a flairé le bon coup : il s’installe à...

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Volkswagen ID3 : la voiture électrique qui veut faire oublier le Dieselgate
L'Autriche, terre de cash qui veut le rester
Wall Street en petite hausse après le ralentissement des créations d'emplois aux Etats-Unis
Ryanair : une grève pourrait perturber vos vacances
Une start-up rennaise veut traquer les navires "délinquants" depuis l'espace