La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,23 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2168
    +0,0100 (+0,83 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    47 649,31
    +1 345,17 (+2,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,28 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,91 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,39 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,45 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,81 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0097 (+0,70 %)
     

Malgré la pandémie, Facebook et Apple ont toujours le vent en poupe

·1 min de lecture

Facebook a réussi son pari d'investir dans le commerce en ligne pendant la pandémie, et ce n'est que le début, alors que les nouvelles règles imposées par Apple sur la publicité ciblée obligent le géant des réseaux sociaux à moins dépendre de son cœur de métier. Les deux meilleurs ennemis californiens émergent d'une année de pandémie le vent en poupe, grâce à des services et des produits plus populaires et plus incontournables que jamais, d'après leurs résultats trimestriels publiés mercredi.

Avec plus de 26 milliards de dollars de chiffre d'affaires au premier trimestre (+48%), dont il a dégagé 9,5 milliards de bénéfice net - quasiment le double d'il y a un an - Facebook a largement dépassé les attentes du marché. "Il y a un an, on se posait des questions cruciales sur la capacité de Facebook à faire face aux conséquences de la pandémie sur ses affaires. Nous savons maintenant que le groupe n'a pas seulement résisté, il s'est renforcé", a commenté Debra Aho Williamson, analyste du cabinet eMarketer.

>> A lire aussi - Apple : une nouvelle règle sur la protection des données provoque la fureur de Facebook

Le groupe de Menlo Park a capitalisé sur la transition accélérée des consommateurs vers internet pendant la pandémie, et les besoins des commerçants forcés de déplacer leur vitrine en ligne. Sa place de marché, Marketplace, attire désormais plus d'un milliard d'utilisateurs mensuels. Et quelques 250 millions de personnes "visitent" tous les mois les "Facebook Shops", un outil lancé (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Luc Besson fait la paix avec la torera Marie Sara
Airbus dans le vert au premier trimestre, mais la prudence reste de mise
Capgemini renoue avec la croissance au premier trimestre 2021
Bénéfice net en hausse pour TF1, tiré par ses activités studios et divertissements
La liste des 15 magasins bio qui vont passer sous enseigne Naturalia