La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 965,88
    -57,92 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 136,91
    -48,06 (-1,15 %)
     
  • Dow Jones

    34 725,47
    +564,69 (+1,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,1152
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 792,30
    -2,70 (-0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    33 815,65
    +241,93 (+0,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    863,83
    +21,37 (+2,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    87,29
    +0,68 (+0,79 %)
     
  • DAX

    15 318,95
    -205,32 (-1,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 466,07
    -88,24 (-1,17 %)
     
  • Nasdaq

    13 770,57
    +417,79 (+3,13 %)
     
  • S&P 500

    4 431,85
    +105,34 (+2,43 %)
     
  • Nikkei 225

    26 717,34
    +547,04 (+2,09 %)
     
  • HANG SENG

    23 550,08
    -256,92 (-1,08 %)
     
  • GBP/USD

    1,3401
    +0,0019 (+0,14 %)
     

Malgré l’interdiction, les taxis G7 Tesla Model 3 roulent encore à Paris

·2 min de lecture

EXCLUSIF – Par précaution, la compagnie de taxis parisiens G7 a suspendu l’usage de sa flotte de Tesla Model 3, suite à l’accident mortel impliquant ce modèle. Cela n’arrête pas certains chauffeurs, qui continuent à utiliser leur voiture en enlevant tout logo de la compagnie.

L’accident à Paris d’une intervenu le 11 décembre 2021 a défrayé la chronique. Un chauffeur de taxi de la a perdu le contrôle de sa voiture, tuant un cycliste et faisant plusieurs blessés. Suite à ce drame, dans sa flotte, en l’attente du résultat de l’enquête de police, qui doit mettre à jour s’il s’agit d’une erreur humaine ou d’une défaillance technique.

C'est à la station de charge pour voitures électriques Total de la Défense, que nous croisons deux Tesla Model 3 noires arborant un insigne "Taxi" sont en train de faire le plein. Un reflet sur la porte avant nous révèle en filigrane la trace de la bande diagonale bien reconnaissable des taxis G7, fraîchement retirée. Nous engageons la discussion avec le chauffeur. "On continue à travailler à notre compte, pour ne pas rester à la rue!", avoue-t-il. Comme tous les chauffeurs G7, notre homme n'est pas salarié, mais affilié. C’est-à-dire qu’il est propriétaire de son véhicule, et que son contrat avec G7 lui permet d’avoir accès à la plateforme d’appel et à l’application de la compagnie, moyennant le paiement d'une redevance. Une fois les logos G7 retirés sur sa voiture, il devient donc un artisan chauffeur de taxi et peut utiliser sa voiture en son nom propre. "On travaille à l’ancienne, en faisant la queue en station ou en récupérant les gens qui nous hèlent dans la rue".

Une indemnisation "correcte" de G7 pour ses chauffeurs en Tesla

Quelques chauffeurs de Tesla Model 3 trouvent nécessaire de continuer à rouler malgré la suspension de ce modèle. Pourtant, G7 a prévu une indemnisation de ses chauffeurs forcés au chômage technique. "L’indemnisation est plutôt correcte pour la plupart d’entre nous", reconnaît notre chauffeur. "Chaque jour, on nous verse le chiffre d’affaires journalier moyen que nous avons effectué sur les trois derniers mois".

Ce principe de précaution, G7 désire l’appliquer jusqu’au résultat de l’enquête de police, qui permettra de déterminer les causes de l’accident. Si cela se prolonge, la com[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles