Marchés français ouverture 6 h 59 min
  • Dow Jones

    33 945,58
    +68,61 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    14 253,27
    +111,79 (+0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    28 884,13
    +873,20 (+3,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,1942
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    28 309,76
    -179,24 (-0,63 %)
     
  • BTC-EUR

    27 231,03
    +504,07 (+1,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    769,17
    -25,16 (-3,17 %)
     
  • S&P 500

    4 246,44
    +21,65 (+0,51 %)
     

Malgré la crise sanitaire, les actionnaires des grandes entreprises seront mieux servis en dividendes en 2021

·2 min de lecture

Malgré les résultats des entreprises impactés par le Covid l'an dernier, 51,5 milliards d'euros de dividendes seront distribués cette année. Un montant en hausse de 42%.

Comme à chaque printemps, pour les actionnaires c'est la saison des assemblées générales… et des dividendes. avaient dû réduire ou annuler leurs dividendes à cause de la crise sanitaire, les actionnaires seront mieux traités cette année. D'après les données du cabinet IHS Markit publiées début mai, ces mêmes entreprises devraient verser cette année 51,5 milliards d'euros, un montant en hausse de 42% par rapport à 2020 (36 milliards). Un niveau qui peut étonner au vu des résultats annuels des entreprises en 2020, en demi-teinte, mais qui s'explique par un décalage temporel puisque les dividendes se rapportent toujours aux bénéfices de l'année précédente: "Les entreprises avaient dû réduire ou annuler leur dividende en 2020, même si les résultats 2019 étaient très bons, par précaution ou sous pression politique ou réglementaire. Mais cette année, leurs finances sont en très bon état et les dividendes ne les empêchent pas d'investir", précise Florian Allain, gérant de Mandarine Gestion.

Certains secteurs mieux dotés que d'autres

Le secteur bancaire, d'ordinaire grand pourvoyeur de dividendes, avait ainsi été interdit par les autorités européennes de reverser un sou aux actionnaires en 2020 pour garder à la disposition des entreprises le maximum de ressources financières dont elles pourraient avoir besoin. et les banques françaises ont donc repris leurs habitudes. Le millésime 2021 devrait permettre de rappeler aux investisseurs tous les avantages du dividende, qui représente en moyenne 40% de la performance des actions européennes sur longue période. Autre atout non négligeable pour les amateurs de sécurité, les valeurs à dividendes sont réputées moins volatiles que la moyenne.

Au sein du CAC 40, c'est Total qui sera le plus généreux cette année, une petite consolation pour les actionnaires, car le groupe énergétique affiche la plus faible progression boursière depuis un an, plombé par la chute des prix du pétrole pendant la crise sanitaire et le confinement. "Il ne f[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles