Marchés français ouverture 2 h 53 min
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,63 (-1,50 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,95 (+0,56 %)
     
  • Nikkei 225

    29 562,11
    +596,10 (+2,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2083
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    29 328,38
    +348,17 (+1,20 %)
     
  • BTC-EUR

    38 510,35
    +1 195,86 (+3,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    929,47
    -3,67 (-0,39 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     

Malgré la crise, deux tiers des entreprises mondiales ont sauvé leurs dividendes

AFP
·1 min de lecture

Les dividendes mondiaux ont baissé de 12,2% en 2020 pour atteindre 1.255 milliards de dollars, une chute toutefois moins forte qu'attendu grâce à un quatrième trimestre salvateur, selon une étude publiée lundi.

Malgré le contexte sanitaire, les deux tiers des entreprises dans le monde ont réussi à augmenter ou maintenir leurs dividendes, indique le rapport du gestionnaire d'actifs Janus Henderson.

Une société sur huit a néanmoins complètement annulé ses dividendes et une sur cinq les a réduits.

Lire aussi : Les entreprises européennes devraient retrouver le chemin des dividendes en 2021

Des pertes sur dividendes moins sévères qu'en 2008

"L'impact de la pandémie sur les dividendes a suivi la tendance d'une récession classique et son incidence a été, à l'échelle internationale, moins sévère que suite à la crise financière mondiale" de 2008, pointe l'étude.

Sur le seul quatrième trimestre, les dividendes mondiaux ont diminué (-9,4%) moins fortement que prévu, plusieurs sociétés ayant notamment rétabli intégralement ou partiellement leur versement.

D'importants écarts ont été constatés d'une région à l'autre et entre les différents secteurs d'activité.

Ainsi, en Amérique du Nord, les dividendes ont augmenté de 2,6% pour atteindre "un nouveau record" (546 milliards de dollars, soit quasiment la moitié du total mondial) en 2020, notamment parce que les sociétés ont protégé leurs (...) Lire la suite sur La Tribune.fr