La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 844,23
    -253,03 (-0,81 %)
     
  • Nasdaq

    11 274,46
    +146,62 (+1,32 %)
     
  • Nikkei 225

    26 423,47
    +269,66 (+1,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0266
    -0,0158 (-1,52 %)
     
  • HANG SENG

    21 853,07
    +22,72 (+0,10 %)
     
  • BTC-EUR

    19 593,87
    +51,82 (+0,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    433,62
    -6,41 (-1,46 %)
     
  • S&P 500

    3 817,03
    -8,30 (-0,22 %)
     

La Malaisie reprend partiellement ses exportations de poulets

La Malaisie a levé partiellement mardi une interdiction des exportations de poulets destinée à lutter contre une pénurie sur son marché national mais qui avait provoqué des protestations à Singapour, à cause d'une flambée des prix.

Les autorités malaisiennes ont ainsi autorisé la reprise des exportations de poulets élevés en plein air et celles de "poulets noirs", une race prisée des gastronomes, selon un avis des services vétérinaires consulté par l'AFP, mais pas celles des poulets élevés en batterie, qui formaient le plus gros des ventes.

L'impact pourrait donc être limité pour l'approvisionnement de la cité-Etat voisine.

La Malaisie exportait quelque 3,6 millions de poulet par mois, jusqu'au premier juin, quand l'interdiction est entrée en vigueur.

Elle avait suscité la consternation à Singapour, qui dépend de son voisin pour une bonne partie de ses importations alimentaires, dont environ un tiers de son poulet.

Les habitants s'inquiétaient notamment de l'impact sur un plat extrêmement populaire composé de poulet poché, de riz et de sauce chili.

Comme de nombreux pays, la Malaisie fait face à une hausse des prix, notamment alimentaires, ce qui l'a poussée à cette mesure protectionniste, la dernière d'une longue série en Asie.

D'autres pays ont pris des mesures similaires, notamment l'Inde, qui a interdit les exportations de blé, et l'Indonésie, qui a suspendu temporairement  ses exportations d'huile de palme.

jsm-sr/lgo/abx

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles