La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 568,82
    +87,23 (+1,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 109,10
    +50,05 (+1,23 %)
     
  • Dow Jones

    35 061,55
    +238,20 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1770
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • Gold future

    1 802,10
    -3,30 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    28 605,71
    +697,82 (+2,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    786,33
    -7,40 (-0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,17
    +0,26 (+0,36 %)
     
  • DAX

    15 669,29
    +154,75 (+1,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 027,58
    +59,28 (+0,85 %)
     
  • Nasdaq

    14 836,99
    +152,39 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 411,79
    +44,31 (+1,01 %)
     
  • Nikkei 225

    27 548,00
    +159,80 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    27 321,98
    -401,86 (-1,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3754
    -0,0013 (-0,10 %)
     

Malaise de Christian Eriksen : "La rapidité des secours lui a sauvé la vie"

·1 min de lecture

Panique à l'Euro. Le milieu danois Christian Eriksen s'est effondré en plein match samedi, suscitant une immense émotion au deuxième jour du tournoi. Le match a été aussitôt interrompu, l'encadrement médical de l'équipe danoise est intervenu, rapidement rejoint par les services médicaux du tournoi. Le joueur, qui a heureusement repris connaissance, a ensuite été transporté "éveillé" vers un hôpital de Copenhague. "Souvenez-vous de Marc-Vivien Foé (joueur camerounais décédé en plein match en 2003, ndlr), les secours n'étaient pas arrivés tout de suite. Le délai d'intervention est capital dans ce genre d'histoire", souligne Jean-Pierre Paclet, ancien médecin de l'équipe de France, au micro d'Europe 1.

 

>> Abonnez-vous à notre newsletter sur l'Euro pour ne rien manquer de la compétition

Les images du milieu offensif de l'Inter Milan s'écroulant subitement sur la pelouse, les yeux révulsés, avaient fait craindre le pire. Mais après une période d'inquiétude et d'incertitude, les nouvelles sur l'état de santé de Christian Eriksen ont été rassurantes. "Le massage et le défibrillateur ont pu faire redémarrer le cœur et maintenir une oxygénation satisfaisante du cerveau. Cet ensemble de mesures rapides a permis de lui sauver la vie", explique Jean-Pierre Paclet. 

"Les examens médicaux ne sont pas fiables à 100%"

Ces images glaçantes ont cependant renvoyé les amateurs de football à d'autres drames survenus sur des terrains ces dernières années, comme le décès de Marc-Vivien Foé ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles