La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1865
    -0,0031 (-0,26 %)
     
  • Gold future

    1 816,20
    -19,60 (-1,07 %)
     
  • BTC-EUR

    33 792,00
    +96,16 (+0,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    949,26
    -0,64 (-0,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3896
    -0,0062 (-0,44 %)
     

Malaise de Christian Eriksen : les joueurs danois critiquent l'UEFA sur la reprise du match

·1 min de lecture

Le gardien de la sélection danoise Kasper Schmeichel et l'attaquant Martin Braithwaite ont déploré lundi d'avoir eu à choisir si le match Danemark-Finlande de l'Euro de football devait reprendre, alors qu'ils étaient encore sous le choc du malaise dramatique de leur coéquipier Christian Eriksen. "Nous avons été mis dans une position où, à titre personnel, je pense que nous n'aurions pas dû être placés", a souligné Kasper Schmeichel lors d'une conférence de presse avec les médias danois à Helsingor au nord de Copenhague.

"Nous avions deux options : soit revenir le lendemain (le dimanche) à midi, soit reprendre le match", a expliqué le gardien de Leicester. "Il aurait fallu que quelqu'un plus haut placé que nous dise que ce n'était pas le moment de prendre une telle décision, et que nous devrions sans doute attendre le lendemain pour décider". "Mais ce qui est arrivé est arrivé, et espérons qu'ils en tirent des enseignements", a-t-il poursuivi, en rendant hommage aux médecins, "héros" de la soirée. Sur le terrain, la rencontre s'est achevée par la victoire surprise de la Finlande (0-1) à Copenhague.

>> Abonnez-vous à notre newsletter sur l'Euro pour ne rien manquer de la compétition

Martin Braithwaite aurait aimé "avoir une troisième option" 

Pour l'attaquant Martin Braithwaite, "nous aurions aimé avoir une troisième option". Reprendre le match, "n'était pas un souhait, mais la moins mauvaise des options" proposées, a-t-il souligné. C'était la première fois depuis le spec...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles