Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 201,37
    +2 707,22 (+4,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 374,49
    +43,59 (+3,28 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2910
    -0,0037 (-0,29 %)
     

Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin : quels sont les symptômes qui doivent alerter ?

©Nitcharee Sukhontapirom

Les derniers chiffres estiment que 300 000 personnes en France souffrent de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI). Pourtant, ces pathologies restent méconnues pour la plupart des Français.

Le 19 mai marque la journée mondiale des maladies chroniques de l’intestin (MICI). Une journée dédiée à la sensibilisation de ces pathologies qui regroupent la maladie de Crohn et la rectocolite. Des maladies qui « se caractérisent par une inflammation de la paroi d’une partie du tube digestif due à une dérégulation du système immunitaire intestinal », a expliqué l’Institut nationale de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Des pathologies en augmentation puisque d’après les derniers chiffres, 10 millions de personnes dans le monde souffrent de maladies chroniques de l’intestin, dont 300 000 Français. Seulement d’après un sondage OpinionWay pour Pfizer, 68 % des Français ne connaissent pas les symptômes de ces pathologies, comme le rapporte « Femme Actuelle ».

Lire aussi >> Elles vivent avec une poche intestinale et n’ont rien perdu de leur féminité : témoignages

68 % des Français ignorent les symptômes de ces maladies chroniques

Ces maladies sont diagnostiquées à tout âge avec un pic entre 20 et 30 ans, selon l’Inserm. Parmi les symptômes, les patients souffrant de ces pathologies doivent faire face à des douleurs abdominales, mais aussi à une forte diarrhée pouvant entraîner des pertes de sang. Des douleurs anales, une perte d’appétit, des nausées ainsi que des vomissements peuvent également apparaître. Ces maladies chroniques entraînent aussi une immense fatigue, parfois de la fièvre, un amaigrissement et...

PUBLICITÉ

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi