La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1872
    -0,0024 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    35 045,52
    -264,94 (-0,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3908
    -0,0050 (-0,35 %)
     

Maladie de Lyme : tout ce qu’il faut savoir après une piqûre de tique

·2 min de lecture

Avec l’arrivée des beaux jours, le risque de se faire piquer par une tique et de développer la maladie de Lyme augmente. Quelles sont les zones à risques, les symptômes et les traitements ? On fait le point avec Alice Raffetin, responsable du centre de référence des maladies vectorielles à tiques au centre hospitalier de Villeneuve Saint-Georges. 

« J’ai d’abord eu des courbatures, la nuque raide et des maux de tête à répétitions. Dans les mois qui ont suivi, je me sentais très fatiguée. Je dormais beaucoup et n’arrivais pas à récupérer. » Comme près de 67 000 Français en 2018, Florence a contracté la maladie de Lyme il y a un an. Cette quarantenaire adepte des balades en forêt a d’abord pensé qu’il s’agissait d’une infection virale, mais face à la persistance des symptômes, elle a décidé de consulter plusieurs médecins. Après de nombreux examens, un médecin lui a diagnostiqué la maladie. Non-contagieuse, cette pathologie est transmise à l’homme par des piqûres de tiques. À l’approche des beaux jours, le docteur Alice Raffetin, responsable du centre de référence des maladies vectorielles à tiques au centre hospitalier de Villeneuve Saint-Georges nous en dit un peu plus sur cette maladie, souvent sujette à controverses.  

Les causes de la maladie  

« Toutes les personnes qui se font piquer par une tique, n’ont pas forcément la maladie de Lyme. Il faut que la tique soit elle-même infectée par la Borrelia, une bactérie de la famille des spirochètes, explique Alice Raffetin. Une fois qu’on s’est fait piquer, la tique infectée va déverser son contenu salivaire sous notre peau. Là encore, ça ne veut pas dire qu’on va développer la maladie de Lyme. Il y a 95% de gens chez qui il ne va rien se passer. » 

Reconnaître la maladie de Lyme

Les symptômes de la...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles