Marchés français ouverture 2 h 38 min
  • Dow Jones

    31 438,26
    -62,42 (-0,20 %)
     
  • Nasdaq

    11 524,55
    -83,07 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    26 932,94
    +61,67 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0581
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    22 039,11
    -190,41 (-0,86 %)
     
  • BTC-EUR

    19 574,72
    -563,06 (-2,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    449,88
    -11,92 (-2,58 %)
     
  • S&P 500

    3 900,11
    -11,63 (-0,30 %)
     

Maléfique (6Ter) : Angelina Jolie : "Dans le costume, je faisais peur à mes enfants"

·1 min de lecture

Quand Disney revisite 50 ans plus tard et "en vrai" sa Belle au bois dormant en centrant l’intrigue sur la sorcière, cela donne un conte noir à grand spectacle ! Avec ses décors imposants, ses effets spéciaux impressionnants et la composition haute en couleurs d’Angelina Jolie. Totalement investie, la star prend un malin plaisir à jouer la méchante de service tout en lui conférant une chavirante part d’humanité.

À lire également

Brad Pitt à Miraval avec une autre : Angelina Jolie serait déjà furax... et c'est voulu !

Si l’habit ne fait pas le moine, il fait assurément la sorcière ! Pour donner vie à Maléfique, la méchante fée de La Belle au bois dormant, la réalisation du costume fut l’un des défis du metteur en scène Robert Stromberg. La mission a été confiée à la costumière Anna B. Sheppard, deux fois nommée aux Oscars. Le résultat, inspiré par le dessin animé original de 1959, impressionne. Avec ses cornes diaboliques (aimantées et faites en résine ultra légère) et ses ailes noires imposantes, Angelina Jolie est à la fois sublime et effrayante. "Dans le costume, je faisais peur à mes enfants", confie la star, très impliquée dans la création de son look. C’est d’ailleurs elle qui a eu l’idée de ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles