La bourse est fermée

Une majorité de Français ne soutient pas la grève des agents de la RATP

Alors que le projet du gouvernement sur la réforme des retraites doit être présenté la semaine prochaine, la mobilisation se poursuit au sein de la RATP. Le trafic des métros, RER et autres tramways devrait rester très perturbé, au moins jusqu’à lundi 9 décembre. Un mouvement de protestation peu soutenu au sein de la population française. C’est en tout cas ce que révèlent les résultats d’un sondage* de l’institut YouGov, publié par Capital. L’enquête en ligne posait une question aux sondés : "Soutenez-vous le mouvement de grève des agents de la RATP contre la réforme de leur régime spécial de retraite ?"

47% des sondés ont ainsi répondu ne pas soutenir ce mouvement, quand 14% des personnes interrogées ont indiqué ne pas savoir, alors que 39% des sondés ont affirmé soutenir l’action des agents de la RATP. Le sondage YouGov montre ainsi qu’une majorité de Français ne soutient pas la grève initiée ce jeudi 5 décembre par le personnel de la RATP, alors que les syndicats appellent à prolonger la contestation au-delà du 9 décembre.

Renforcer le mouvement

Une nouvelle journée de manifestation est prévue mardi 10 décembre à l’appel de l’intersyndicale composée de la CGT, FO, la FSU, Solidaires, d’organisations lycéennes (UNL, MNL et Fidl) et étudiante (Unef). À noter que les trois premiers syndicats représentatifs à la SNCF, la CGT-Cheminots, l'Unsa ferroviaire et SUD-Rail, ont appelé ce samedi 7 décembre à amplifier la mobilisation contre la réforme des retraites. Le trafic des TGV et autres TER est fortement perturbé depuis trois jours. Ce samedi 7 décembre, on comptait seulement 15% de Transiliens, un TGV sur six et un TER sur dix. Le trafic restera fortement réduit ce dimanche.

>> A lire aussi - Policiers, aides-soignants, enseignants… les arguments du gouvernement pour leur “vendre” la réforme des retraites

Les représentants des personnels ont appelé "au renforcement du mouvement à partir de lundi pour bien matérialiser auprès du gouvernement que nous voulons le retrait de

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La venue du sultan d'Oman oblige un hôtel à annuler toutes ses réservations
L’Occitane, Lush, Krys….voici les champions de la santé et de la beauté
Bercy constate une fraude massive à la TVA sur Amazon et Cdiscount
Discrimination, harcèlement... comment les femmes et les entreprises peuvent réagir
Brexit, second referendum… Quels scénarios pour le Royaume-Uni ?