La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,68 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0871
    -0,0021 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 927,60
    -2,40 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    21 802,12
    +479,68 (+2,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,23 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,31 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,76 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,10 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2399
    -0,0008 (-0,06 %)
     

Pour la majorité des Français, LR n’a plus d’avenir politique

Près des trois quarts des Français estiment que LR n'a pas d'avenir politique. (Photo d'illutration)  - Credit:Vincent Isore / MAXPPP / IP3 PRESS
Près des trois quarts des Français estiment que LR n'a pas d'avenir politique. (Photo d'illutration) - Credit:Vincent Isore / MAXPPP / IP3 PRESS

Le parti de droite est mort et enterré pour les électeurs, révèle un sondage Cluster17 pour « Le Point ». Même ses sympathisants ne sont pas tous optimistes.

À quoi sert encore LR ? Au premier jour du congrès du parti de droite, dont les adhérents doivent élire le nouveau président, les Français jugent sévèrement l'appareil. Dans un sondage* Cluster17 pour Le Point publié ce samedi 3 décembre, 72 % estiment que Les Républicains n'ont pas d'avenir politique. Éric Ciotti, Aurélien Pradié, Bruno Retailleau… Les trois candidats à la présidence de LR comptent tous réinventer, d'une manière ou d'une autre, le parti abîmé par l'affaire Fillon, l'élection d'Emmanuel Macron qui a grignoté son territoire à droite, ou encore son score calamiteux à la dernière présidentielle.

Il y a urgence, d'autant que la base électorale du parti s'amaigrit. Il n'y a guère que chez ceux qui ont voté Valérie Pécresse en avril dernier où l'on trouve encore de l'optimisme. Ils sont 71 % à croire en l'avenir politique des héritiers du RPR et de l'UMP, contre moins d'un quart chez les sympathisants d'autres bords. Un échec à incarner la droite sociale ? Plus son revenu est faible, moins on voit comment le parti de la rue de Vaugirard pourrait continuer à exister dans le paysage politique français. Mais même chez les plus riches, on est loin de l'emballement (26 % des sondés, avec des revenus mensuels au-dessus de 5 000 euros, voient un avenir aux LR).

À LIRE AUSSI Présidentielle 2022 – LR : « Quand on fait moins de 5 %, on n'a pas un avenir radieux »

Fièvre sarkozyste retombée

Les Républicains paient en grande partie le morcellement de la droite d [...] Lire la suite

VIDÉO - Les Républicains : Qui sont les candidats à la présidence du parti, et qui pourra voter ?