La bourse ferme dans 8 h 23 min
  • CAC 40

    7 143,00
    0,00 (0,00 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 272,19
    -43,71 (-1,01 %)
     
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,1430
    +0,0014 (+0,13 %)
     
  • Gold future

    1 821,30
    +4,80 (+0,26 %)
     
  • BTC-EUR

    37 333,20
    -801,35 (-2,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 026,88
    +1,15 (+0,11 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,44
    +0,62 (+0,74 %)
     
  • DAX

    15 883,24
    -148,36 (-0,93 %)
     
  • FTSE 100

    7 542,95
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     
  • Nikkei 225

    28 333,52
    +209,24 (+0,74 %)
     
  • HANG SENG

    24 195,62
    -187,70 (-0,77 %)
     
  • GBP/USD

    1,3685
    +0,0005 (+0,04 %)
     

Maison commune de la majorité : «C'est la concrétisation de ce qu'on a fait pendant 4 ans et demi»

·1 min de lecture

Le dispositif se veut une rampe de lancement pour la réélection d'Emmanuel Macron. Lundi, dans la salle parisienne de La Mutualité, "Ensemble citoyens!", la "maison commune" de la majorité, doit être lancée. Elle rassemblera notamment La République en marche, le MoDem et le nouveau parti d'Edouard Philippe, Horizons, mais aussi le parti de centre droit Agir, les sociaux démocrates de Territoires de progrès ainsi que le mouvement En commun!, porté par la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili. Invitée dimanche d'Europe 1, la secrétaire d'Etat chargée de la Jeunesse, Sarah El Haïry, est revenue sur cette création à venir, et sur ses objectifs, qui, selon elle, distinguent cette "maison commune" des autres mouvements de droite et de gauche. 

"Ensemble citoyens!", "c'est d'abord la concrétisation de ce qu'on a fait pendant quatre ans et demi", indique la ministre. "C'est comme si on avait passé quatre ans en fiançailles, et là, sur la fin de la quatrième année, le mariage est conclu. C'est la réunion, c'est le moment où on se retrouve tous autour de quelque chose de commun. Et l'esprit, c'est plutôt celui de la coopérative", ajoute-t-elle.  

"Ne pas être dans une guerre des chefs"

Mais le MoDem, d'où est issue la ministre, ne risque-t-il pas d'être englouti ? "Absolument pas", répond Sarah El Haïry, rappelant que François Bayrou "en est un bâtisseur". Et de développer : "Alors que, autour de nous, et la gauche et la droite se divisent, personne ne croyait à cette ma...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles