Marchés français ouverture 5 h 43 min
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,93 (+0,45 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,94 (-0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    28 080,36
    -202,67 (-0,72 %)
     
  • EUR/USD

    1,0357
    -0,0047 (-0,46 %)
     
  • HANG SENG

    16 978,95
    -594,63 (-3,38 %)
     
  • BTC-EUR

    15 573,92
    -489,64 (-3,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    377,78
    -4,88 (-1,27 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     

La Mairie de Paris envisage une plainte pour diffamation contre Gabriel Attal

Jacques Witt/SIPA

bataille judiciaire - Le ministre des Comptes publics s’est à nouveau attaqué ce mercredi matin à la Mairie de Paris en la visant à travers le système des loyers capitalisés

La tension est montée progressivement ces derniers jours. Et c’est l’interview ce mercredi de Gabriel Attal sur France Inter qui a mis le feu aux poudres. Comme lors de son intervention au Sénat mercredi 16 novembre, le ministre des Comptes publics s’est attaqué presque mots pour mots – nous les avons d’ailleurs analysés dans un précédent article –, au dispositif des loyers capitalisés qui permet à la mairie de confier à des bailleurs sociaux des logements pour qu’ils les gèrent et entretiennent en tant que logements sociaux et de réclamer le paiement en une seule fois des loyers futurs. « Honnêtement ça relève du Ponzi », a alors conclu Gabriel Attal en référence au schéma de Ponzi, utilisé notamment par l’escroc Bernard Madoff.

Cette comparaison a fait bondir les hiérarques socialistes qui ont contre-attaqué sur Twitter à l’image d’Emmanuel Grégoire ou de Paul Simondon, adjoint aux Finances.



Mais la Mairie de Paris est m(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Paris annonce avoir planté 38.550 arbres, mais ce chiffre a-t-il un sens ?
La Ville de Paris va se doter d’une charte « zéro mort au travail »
Mairie de Paris : Anne Hidalgo décide d’augmenter la taxe foncière de 50 %