Marchés français ouverture 6 h 3 min
  • Dow Jones

    34 548,53
    +318,19 (+0,93 %)
     
  • Nasdaq

    13 632,84
    +50,42 (+0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    29 353,05
    +21,68 (+0,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,2069
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    28 637,46
    +219,46 (+0,77 %)
     
  • BTC-EUR

    46 957,92
    -604,93 (-1,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 471,76
    +0,34 (+0,02 %)
     
  • S&P 500

    4 201,62
    +34,03 (+0,82 %)
     

Le maire de Romorantin épinglé pour ses dîners fastueux aux frais de ses administrés

·1 min de lecture

En trois ans, l'édile aurait dépensé pas moins de 60.000 euros dans un restaurant étoilé de la commune.

C'est un train de vie que l'on pourrait qualifier de "fastueux". Selon nos confrères de Mediapart qui se font l’écho de cette affaire, le maire de Romorantin-Lanthenay (Loir-et-Cher), Jeanny Lorgeoux, aurait dépensé sans compter aux frais du contribuable depuis 2017. Nos confrères disent avoir étudié plusieurs factures lui appartenant. L'édile aurait ses petites habitudes dans un établissement étoilé de la ville, Le Lion d'Or, un hôtel-restaurant très réputé. Ainsi, entre 2017 et 2020, il aurait dépensé avec la mairie mais également la communauté de communes du Romorantinais (CCRM) pas moins de 66.000 euros. 

Et les mets choisis ne sont pas les moins onéreux, à en croire Mediapart, puisque la maire n'hésiterait pas à commander pour des réceptions ou des "invités d'honneur" des bouteilles de grands crus, à l'image de Château Haut-Marbuzet, à plus de 500 euros la bouteille. Nos confrères évoquent aussi des invitations d'entrepreneurs locaux pour déjeuner avec des menus à 145 euros, des bouteilles de champagne à plus de 700 euros ou encore du caviar. La communauté de communes règlerait, elle, parfois pour des invitations plus "politiques", comme le député Les Républicains Guillaume Peltier, ou l'ancien patron de France Télévisions Xavier Couture. Mais outre ses repas, Mediapart aurait retrouvé également une délibération de la communauté de communes accordant "une aide de 100.000 euros" afin de permettre au restaurant Le Lion d'or de faire des travaux, avec comme but à terme "d’attirer (...)

                            (...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Alpes-Maritimes : attention à l'arnaque à la pomme de terre
Le chef de la diplomatie américaine accuse la Chine "d'agir de manière plus agressive à l'étranger"
Cafés, restaurants… le fonds de solidarité plus facilement accessible en juin
Brexit : la France ne veut pas "se voir imposer de nouveaux critères" pour les licences de pêche
Le XVIe arrondissement vent debout contre un projet de HLM, le vaccin AstraZeneca peut-être à l'origine du décès d'un étudiant, le compteur Linky fait encore des mécontents... Le flash éco du jour