Publicité
La bourse ferme dans 2 h
  • CAC 40

    7 930,74
    +3,31 (+0,04 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 888,57
    +10,80 (+0,22 %)
     
  • Dow Jones

    38 942,15
    -54,24 (-0,14 %)
     
  • EUR/USD

    1,0815
    +0,0008 (+0,08 %)
     
  • Gold future

    2 064,50
    +9,80 (+0,48 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 725,55
    -718,38 (-1,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,56
    +1,30 (+1,66 %)
     
  • DAX

    17 745,82
    +67,63 (+0,38 %)
     
  • FTSE 100

    7 666,07
    +36,05 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    16 120,03
    +28,11 (+0,17 %)
     
  • S&P 500

    5 102,46
    +6,19 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,63 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,00 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2623
    -0,0003 (-0,03 %)
     

Le maire de Londres inquiet du "chaos" annoncé avec les nouveaux contrôles de l'UE

Le maire de Londres inquiet du "chaos" annoncé avec l'entrée en vigueur d'un nouveau système de contrôle des entrées et sorties de l'UE (Tolga AKMEN)
Le maire de Londres inquiet du "chaos" annoncé avec l'entrée en vigueur d'un nouveau système de contrôle des entrées et sorties de l'UE (Tolga AKMEN)

Le maire de Londres Sadiq Khan s'inquiète samedi du "signal terrible" qu'enverrait au monde le "chaos" annoncé à la gare St Pancras où arrive l'Eurostar avec l'entrée en vigueur d'un nouveau système de contrôle des entrées et sorties de l'UE.

Les ressortissants de pays tiers entrant dans l'Union européenne vont être soumis à partir de fin 2024 à un système automatisé de contrôle des entrées et des sorties (Entry/Exit System, EES).

Cette base de données centralisée comprendra notamment les photographies du visage et empreintes digitales du voyageur.

Le mois dernier un comité parlementaire britannique avait alerté sur les retards importants - jusqu'à 14 heures selon eux - que l'EES pourrait entrainer aux frontières.

Et en particulier à la gare londonienne de St Pancras où arrivent les trains Eurostar, liaison ferroviaire essentielle pour la capitale.

"Dans l’état actuel des choses, ces nouveaux contrôles post-Brexit provoqueront le chaos à St Pancras, avec des réductions de services et des files d’attente potentiellement énormes pour les passagers aux heures de pointe", s'est inquiété samedi dans un communiqué le maire travailliste de Londres Sadiq Khan.

Il appelle le gouvernement à ne pas se "laver les mains" de cette "conséquence directe du Brexit", qui enverrait "un signal terrible aux touristes et aux entreprises du monde entier", alors que l'économie londonienne se remet à peine de l'impact de la pandémie de Covid-19.

La compagnie ferroviaire Eurostar, ainsi que High Speed 1 (HS1), société qui exploite la ligne ferroviaire qui relie Londres à l'entrée du tunnel sous la Manche ont elles aussi exprimé leurs inquiétudes.

Eurostar a estimé que le nouveau système avait été davantage conçu pour les aéroports que pour les terminaux situés en gare.

La mairie de Londres fait valoir que la gare de St Pancras ne disposera que de 24 guichets de contrôle pour l'EES, alloués par le gouvernement français, "alors que des modélisations suggèrent qu'il en faudrait près de 50 en heures de pointe".

"Les ministres doivent désormais offrir à HS1 et à Eurostar tout le soutien dont elles ont besoin pour résoudre ces problèmes de toute urgence. Les réductions de services et les délais plus longs ne sont tout simplement pas une option", a insisté Sadiq Khan.

mhc/clc

.