Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 934,17
    +6,74 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 894,86
    +17,09 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 087,38
    +90,99 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0839
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 091,60
    +36,90 (+1,80 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 169,98
    -124,82 (-0,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,81
    +1,55 (+1,98 %)
     
  • DAX

    17 735,07
    +56,88 (+0,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 682,50
    +52,48 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    16 274,94
    +183,02 (+1,14 %)
     
  • S&P 500

    5 137,08
    +40,81 (+0,80 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,63 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,00 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2655
    +0,0029 (+0,23 %)
     

Un maire demande à l’État de payer le nettoyage de sa commune après le passage des agriculteurs en colère

PeopleImages

Après la colère des agriculteurs vient la colère des maires. Au terme des manifestations de ces deux dernières semaines, l’heure est au nettoyage des communes. Durant ces nombreux jours de fronde, les agriculteurs ont, en effet, régulièrement laissé des déchets dans les rues. Lisier, gravats, amiante… Quant au nettoyage, ce sont les agents des Villes qui s’en chargent. Au grand dam des élus. À Troyes (Aube), la facture totale du nettoyage avoisinera les «400 000 à 500 000 euros», selon François Baroin, le maire.

Et dans un entretien avec L’Est éclair, l’édile le déplore. «Je pense qu’il est aussi important que tout le monde sache que cela a un coût pour la collectivité», déclare-t-il. Et de poursuivre : «Ce sont les agents de la Ville de Troyes qui ont travaillé, la première fois jusqu’à 4 heures du matin. Ce sont les mêmes agents de la Ville qui ont dépassé leur poste, leur mission, leur cadre horaire jusque dans la nuit pour nettoyer plusieurs tonnes de gravats. Il faut aussi rajouter ceux qui ont été déversés par les artisans de la fédération du BTP. Il y a même eu un peu d’amiante.»

Conscient que ce n’est pas la commune qui était visée par toutes ces dégradations, mais l’État, le maire de Troyes ne compte pas se débrouiller dans son coin. De fait, François Baroin explique être d’ores et déjà en train de rédiger un courrier à l’attention de l’exécutif pour voir si un accord peut être trouvé. «Je suis en train de rédiger un courrier à la préfète de l’Aube pour lui demander d’intervenir (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Affaire des assistants d'eurodéputés Modem : François Bayrou enfin fixé sur son sort
«Deepfake» : piégé en visioconférence, il transfert 25 millions de dollars à des escrocs
Stéphane Bern est candidat aux élections municipales de sa commune d’Eure-et-Loir
Les Parisiens votent pour une taxe sur le stationnement des SUV, les taux des crédits immobiliers en repli en février... Le Flash éco du jour
Les Parisiens votent pour une taxe sur le stationnement des SUV : les tarifs qui pourraient être appliqués