La bourse ferme dans 5 h 57 min
  • CAC 40

    7 175,44
    +43,09 (+0,60 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 231,14
    +21,83 (+0,52 %)
     
  • Dow Jones

    34 156,69
    +265,67 (+0,78 %)
     
  • EUR/USD

    1,0748
    +0,0017 (+0,16 %)
     
  • Gold future

    1 893,70
    +8,90 (+0,47 %)
     
  • BTC-EUR

    21 569,74
    -27,58 (-0,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    534,57
    +8,62 (+1,64 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,26
    +1,12 (+1,45 %)
     
  • DAX

    15 443,58
    +122,70 (+0,80 %)
     
  • FTSE 100

    7 926,75
    +62,04 (+0,79 %)
     
  • Nasdaq

    12 113,79
    +226,34 (+1,90 %)
     
  • S&P 500

    4 164,00
    +52,92 (+1,29 %)
     
  • Nikkei 225

    27 606,46
    -79,01 (-0,29 %)
     
  • HANG SENG

    21 283,52
    -15,18 (-0,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,2089
    +0,0037 (+0,31 %)
     

Le maire de Colmar affirme que les présidents de région "ne sont pas bien payés"

Pixabay

Son départ avait alors surpris. Jean Rottner a démissionné de son poste de président de la région Grand Est, en décembre dernier. Il avait alors avancé des "motifs familiaux". Depuis, on a appris que l’ancien maire de Mulhouse va devenir directeur général de Réalités, une société immobilière, à l’horizon de l’été 2023. Si certains politiques en ont profité pour tacler Jean Rottner, Éric Straumann a tenu à défendre la position de ce dernier.

Selon le maire de Colmar, les présidents de région ne sont pas assez payés : "Les présidents de région ont la même rémunération qu'un maire de ville. Lorsqu'on dirige une administration de cinq millions d'habitants, j'estime qu'il faut aussi une rémunération qui soit en rapport avec les responsabilités qui sont données. Aujourd'hui, je pense, à titre personnel, que les présidents de région ne sont pas bien payés au regard de la charge et de la fonction qu'ils mènent", a-t-il fait savoir à l’antenne de BFM Alsace.

L’élu dit vrai. Un président de région est rémunéré 5.639,30 euros brut par mois, soit le même salaire qu’un maire d’une ville de plus de 100.000 habitants ou celui d’un président de Conseil départemental. Cela pourrait expliquer ce choix de Jean Rottner de passer dans le secteur privé. La Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a rendu un avis à ce sujet. Elle estime que la future fonction de l’ancien président de région est "compatible avec réserves". La HATVP a indiqué que Jean Rottner devra "s'abstenir, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pourquoi le Danemark n'a subi aucun braquage de banque en 2022
Cette ville française va changer de nom (temporairement) pour promouvoir l'égalité des sexes
Variole du singe : les autorités sanitaires françaises recommandent de stocker des vaccins
Ces cinq communes ont changé de nom au 1er janvier 2023
Il tente de s'enfuir après avoir fait le plein d'essence alors que sa voiture roule au diesel