Marchés français ouverture 8 h 6 min

Et maintenant, c’est au tour du Canada de bannir Huawei

Huawei
Huawei

Le Canada rejoint la liste de pays qui n’ont pas l’intention de laisser la moindre place à Huawei sur le réseau 5G.

La liste des pays qui ont banni Huawei s’allonge encore. Cette fois, c’est au tour du Canada d’annoncer l’exclusion de l’équipementier chinois du marché national de la 5G. Cette mise à l’écart de l’industriel a été annoncée le 19 mai par François-Philippe Champagne, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie.

Le Canada s’aligne sur ses alliés

Ce sont des raisons de sécurité qui ont été brandies par Ottawa pour se passer de Huawei, le groupe étant suspecté de servir les intérêts de Beijing et de faciliter des opérations d’espionnage sur les réseaux. « Cela fait suite à un examen approfondi mené par nos agences de sécurité indépendantes et en consultation avec nos plus proches alliés », écrit M. Champagne.

Les craintes du Canada sont les mêmes qui ont conduit les États-Unis, le Japon, l’Australie, la Suède et la Nouvelle-Zélande à prendre des dispositions similaires. Le Royaume-Uni et la France aussi ont des plans pour organiser la sortie progressive de Huawei des réseaux, en optant pour une stratégie parfois moins frontale que les autres, pour limiter les frictions diplomatiques.

Huawei antenne 4G 5G
Huawei antenne 4G 5G

La décision d’Ottawa n’est sans doute pas tout à fait étrangère au fait que le pays est membre de l’alliance Five Eyes,

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles