Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 010,83
    -12,91 (-0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 955,01
    -11,67 (-0,23 %)
     
  • Dow Jones

    37 983,24
    -475,84 (-1,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0646
    -0,0085 (-0,79 %)
     
  • Gold future

    2 360,20
    -12,50 (-0,53 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 240,86
    -3 058,01 (-4,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    85,45
    +0,43 (+0,51 %)
     
  • DAX

    17 930,32
    -24,16 (-0,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 995,58
    +71,78 (+0,91 %)
     
  • Nasdaq

    16 175,09
    -267,10 (-1,62 %)
     
  • S&P 500

    5 123,41
    -75,65 (-1,46 %)
     
  • Nikkei 225

    39 523,55
    +80,92 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    16 721,69
    -373,34 (-2,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,2451
    -0,0104 (-0,83 %)
     

Le magazine américain Sports Illustrated sauvé par un nouvel éditeur

Un exemplaire de Sports Illustrated à New York en 2021 (Cindy Ord)
Un exemplaire de Sports Illustrated à New York en 2021 (Cindy Ord)

Le magazine Sports Illustrated, institution du journalisme américain, a reçu une bouée de sauvetage grâce à un "partenariat de long terme" conclu avec un nouvel éditeur par le propriétaire de ses droits, ont annoncé lundi les parties concernées.

"Minute Media, spécialiste des contenus sportifs et technologiques au niveau mondial, et Authentic Brands Group, plateforme mondiale et propriétaire de Sports Illustrated, annoncent aujourd'hui un partenariat de long terme pour accompagner l'avenir de la marque SI", précisent les trois parties dans un communiqué commun.

Selon une porte-parole d'ABG, le partenariat porte sur une durée de dix ans, avec une option de deux prolongations de dix ans supplémentaires chacune.

PUBLICITÉ

Le syndicat américain de la presse avait fait savoir le 19 janvier que la majorité de la rédaction du magazine allait être licenciée par The Arena Group, son éditeur, alors en pleine restructuration.

"Les employés de Sports Illustrated ont été informés aujourd'hui par The Arena Group qu'il prévoyait de licencier un nombre significatif, éventuellement tous, des salariés syndiqués de SI", avait écrit l'antenne de New York du syndicat de la presse, la NewsGuild.

Cette décision était la conséquence de la révocation d'un accord de licence passé entre Arena Group et Authentic Brands Group, après que le premier a raté fin décembre une échéance de paiement.

Dans un communiqué, The Arena Group avait confirmé une "réduction significative" de ses effectifs, qui s'élevaient à un peu plus de 100 personnes, sans préciser combien travaillaient pour Sports Illustrated. La société gère aussi notamment les sites TheStreet et Parade.

Selon une source proche du dossier, le personnel de Sports Illustrated comptait alors environ soixante-dix employés.

Sports Illustrated est passé de mains en mains ces dernières années à mesure que sa trajectoire commerciale suivait celle de la presse papier, moribonde.

Sports Illustrated et sa maison mère, Time Inc, ont été séparés de l'empire Time Warner en 2014, avant d'être rachetés par le groupe de presse Meredith Corporation en 2018. Ce dernier a cédé SI à Authentic Brands en 2019, pour 110 millions de dollars.

Lancé en 1954, "SI", son surnom, a été le premier magazine américain à atteindre le seuil d'un million d'exemplaires vendus par semaine, une diffusion qui montera jusqu'à environ 3,5 millions à son sommet, au début des années 1990.

D'après une seconde source proche du dossier, le tirage atteint actuellement environ un million d'exemplaires par semaine.

Le magazine est célèbre au-delà du monde du sport pour son fameux numéro annuel "Swimsuit Issue", qui met en scène des mannequins et des sportives professionnelles en maillots de bain.

elm-bur/spi