Magali Berdah en larmes : elle annonce sa mise en examen suite à une plainte de Booba

"La vérité avant qu'on la déforme". Ce vendredi 26 mai, Magali Berdah a pris la parole dans une longue vidéo de plus de 9 minutes publiée sur son compte Twitter. En guerre ouverte contre Booba depuis des mois, la papesse de la télé-réalité a annoncé avoir été mise en examen pour diffamation. L'agente d'influenceurs a dénoncé "une procédure bâillon pour [la] faire taire" et assure que le rappeur aurait "payé 16.000 euros de consignation pour lancer cette procédure". Contactée par BFMTV, Magali Berdah précise que cette mise en examen concerne principalement des messages "qu'elle aurait publiés l'année dernière, demandant au rappeur 'd'arrêter ses tweets' pour retrouver une vie normale", alors qu'elle se dit victime d'une campagne particulièrement virulente de cyberharcèlement.

Le journal Le Parisien, qui avait interviewé Magali Berdah à l'époque, est aussi concerné par cette mise en examen puisque visé par une plante de Booba. "Je reçois une lettre avec noté 'avis préalable à une mise en examen en matière de diffamation publique'. (...) Je me suis dit que c'était l'hôpital qui se fout de la charité, que c'était un peu le monde à l'envers, a-t-elle ajouté, une lettre dans les mains. (...) Je suis mise en examen, parce que j'ai supplié un homme, comme une moins que rien, a-t-elle déploré dans sa vidéo, en larmes." Comme elle le rappelle dans sa vidéo, les plaintes avec constitution de partie civile (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Camille Lou amoureuse : cette grande étape qu'elle vient de franchir avec son chéri, Romain
 "J'ai encore des dettes" : Yves Lecoq se livre sur ses problèmes financiers
Eva Longoria incandescente, Leila Bekhti en bustier… Revivez la dernière montée des marches du Festival de Cannes 2023
Ophélie Winter métamorphosée : son évolution physique au fil des années (Photos)
Festival de Cannes 2023 : Adèle Exarchopoulos divine en crop-top pour la dernière montée des marches