Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 167,50
    -20,99 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 064,14
    -8,31 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,21 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 419,80
    +34,30 (+1,44 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 637,60
    +766,09 (+1,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 369,64
    -4,20 (-0,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,00
    +0,77 (+0,97 %)
     
  • DAX

    18 704,42
    -34,39 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    8 420,26
    -18,39 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,35 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,38
    -132,88 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,08 (+0,91 %)
     
  • GBP/USD

    1,2706
    +0,0035 (+0,28 %)
     

Magali Berdah dans l’œil du cyclone : nouvelles plaintes pour «escroquerie»

Eric Fougere - Corbis

Magali Berdah de nouveau dans la tourmente. D’après les informations de Libération, la femme d’affaires est visée par trois plaintes pour «escroquerie», dont deux déposées par Maeva Ghennam et Milla Jasmine, des influenceuses aux millions d’abonnés, anciennement liées à son agence Shauna Events. Ces stars des réseaux sociaux l’accusent de ne pas avoir honoré des paiements et des engagements pris par l’intermédiaire de sa société. Une troisième plainte a été déposée par Majda Sall, une autrice, qui s’estime également lésée par un contrat d’attachée de presse non tenu.

Faute d’arrangement à l’amiable, une procédure judiciaire a été entamée. «Nous sommes confiants quant aux suites procédurales», affirme au journal leur conseil, Ilyacine Maallaoui. Maeva Ghennam témoigne de retards de paiement très importants, à hauteur de 500 000 euros. Il s’agit notamment de rémunérations pour des partenariats avec des marques. De son côté, Mila Jasmine réclame 140 000 euros.

Majda Sall, la troisième plaignante, avait sollicité les services de l’agence de Magali Berdah pour assurer la promotion de son livre. Elle explique avoir signé un contrat avec Shauna Events de 8 400 euros et ne plus avoir eu de nouvelles un mois plus tard. «Elle m’a dit qu’elle ne pouvait plus s’en occuper et qu’elle me rembourserait», confie-t-elle à Libération. Elle assure ne jamais avoir reçu la somme.

Magali Berdah pourra-t-elle rembourser si la justice tranche en faveur de ses anciennes collaboratrices ? Après avoir été (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Brad Pitt et Angelina Jolie n’ont pas fini de se déchirer pour la vente de Miraval
LGV Bordeaux-Espagne : des actions menées dans plus 700 communes pour protester contre le projet
Ponts du mois de mai : les parents qui font rater l’école, peuvent-ils être sanctionnés ?
Colère des agriculteurs : les députés valident le projet de loi agricole du gouvernement
Prix du chauffage et des carburants : ce mécanisme européen qui pourrait les augmenter, dès 2027