La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 733,69
    +47,52 (+0,71 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 188,81
    +33,08 (+0,80 %)
     
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,94 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1646
    +0,0015 (+0,13 %)
     
  • Gold future

    1 793,10
    +11,20 (+0,63 %)
     
  • BTC-EUR

    52 368,89
    -487,56 (-0,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,69 (-3,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,98
    +1,48 (+1,79 %)
     
  • DAX

    15 542,98
    +70,42 (+0,46 %)
     
  • FTSE 100

    7 204,55
    +14,25 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,27 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,40 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3760
    -0,0036 (-0,26 %)
     

"Mademoiselle, vous avez une endométriose" : Julie Gayet témoigne dans un spot télévisé

·1 min de lecture

"Mademoiselle c'est normal d'avoir mal aux ventre pendant vos règles" : à 16 ans, après 5 ans de règles terriblement douloureuses, Julie Gayet voit un gynécologue pour la première fois. "Je fais des crises très fortes, je ne peux pas me lever, je me roule par terre, on doit m'opérer d'urgence", se rappelle la comédienne. Puis, tombe le diagnostique, "Mademoiselle, vous faites de l'endométriose" - "De la quoi ?" s'interroge la jeune femme. A l'occasion de la semaine européenne de prévention et d'information sur l'endométriose, du 8 au 15 mars, des célébrités témoignent dans une campagne vidéo diffusée sur France TV.

25% des femmes atteintes sont infertiles

L'Association Info-Endométriose, à l'origine de la série de spots télévisés sur le sujet, rappelle que la maladie touche une femme sur 10 en France. C'est l'une des principale cause d'infertilité, et elle est souvent diagnostiquée très tardivement. La moyenne, c'est 7 ans d'errance médicale avant d'entendre le terme. Pour Anna Mouglalis, qui témoigne, cela a pris 14 ans avant qu'on arrête de lui dire que le problème était "dans sa tête".

La maladie est encore très méconnue. Conséquence ? On ne possède aucune méthode de diagnostic non invasive et aucun traitement dédié. La campagne de sensibilisation vise à récolter des fonds pour faire avancer la recherche sur cette pathologie qui entraîne une douleur pelvienne chronique pour 40% des femmes atteintes et une infertilité chez 25% des (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Vaccin russe "Spoutnik V" : vers une distribution en France ?
DIRECT. Covid-19 en France ce 6 mars : chiffres, annonces
Docteur, j'ai mal au cou
Cannabis médical : l'expérimentation va démarrer avant la fin mars
La perte d'odorat, un signe précoce de maladie d'Alzheimer ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles