La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 169,41
    +3,69 (+0,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 978,84
    +1,01 (+0,03 %)
     
  • Dow Jones

    33 800,60
    +297,03 (+0,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1905
    -0,0016 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    1 744,10
    -14,10 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    50 303,09
    -794,80 (-1,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 235,89
    +8,34 (+0,68 %)
     
  • Pétrole WTI

    59,34
    -0,26 (-0,44 %)
     
  • DAX

    15 234,16
    +31,48 (+0,21 %)
     
  • FTSE 100

    6 915,75
    -26,47 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    13 900,19
    +70,88 (+0,51 %)
     
  • S&P 500

    4 128,80
    +31,63 (+0,77 %)
     
  • Nikkei 225

    29 768,06
    +59,08 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    28 698,80
    -309,27 (-1,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,3707
    -0,0028 (-0,20 %)
     

madamePee: l'urinoir sans contact et intime pour les femmes

·2 min de lecture

Aller aux toilettes à l’extérieur de chez soi quand on est une femme peut parfois être un casse-tête; c'est pour ça que madamePee a créé la première toilette urinoire intime et hygiénique pour toutes les femmes. Cette start-up fait partie de la sélection "100 start-up où investir en 2021” de Challenges.

Capitaux recherchés: 1 million d’euros

Adepte de festivals dans le monde d’avant, Nathalie des Isnards, 48 ans, se souvient s’être retrouvée coincée plus d’une demi-heure dans la file d’attente des toilettes pour femmes… au point de rater les premières notes de son groupe préféré. “Pourquoi les femmes sont-elles condamnées à attendre? Pourquoi n’ont-elles droit ni à l’hygiène, ni à l’intimité, alors que les hommes n’en ont que pour 2 minutes? C’est inégalitaire!”, s’exclame-t-elle. En 2018, elle conçoit donc les premiers urinoirs écologiques féminins, sans eau, dont le mécanisme repose sur la revalorisation des urines en engrais. Loin des disgracieuses cabines de chantier, le dispositif est discret, conçu à partir de matériaux recyclés ou recyclables. Il est assemblé à Templemars dans les Hauts-de-France. “Nous voulons révolutionner les sanitaires des espaces publics, les rendre plus égalitaires et écologiques”, résume Nathalie des Isnards. Amplement médiatisées en 2019, les toilettes féminines se vendent comme des petits pains et s’exhibent à Paris-Plage. Freinée par la crise du coronavirus en 2020, MadamePee a vendu cent dispositifs en 2020 pour un chiffre d’affaires de 210.000 euros. Elle souhaite maintenant lever 1 million d’euros pour renforcer sa structure industrielle en vue de la reprise et s’attaquer au marché urbain en France et en Europe. Ses toilettes sont déjà vendues au Portugal, en Belgique, en Andorre, en Côte d’Ivoire et au Canada. Diplômée de l’IESEG, à Lille, Nathalie des Isnards souhaite recruter des commerciaux et chargés de communication. Et elle teste son dispositif dans une école primaire et un lycée.

Contact: nathalie@madamepee.com

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi