La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 795,16
    -859,43 (-2,63 %)
     
  • Nasdaq

    11 532,75
    -451,77 (-3,77 %)
     
  • Nikkei 225

    26 911,20
    +251,45 (+0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,0489
    -0,0066 (-0,63 %)
     
  • HANG SENG

    20 644,28
    +41,76 (+0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    27 593,78
    -1 213,36 (-4,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    646,92
    -23,76 (-3,54 %)
     
  • S&P 500

    3 959,72
    -129,13 (-3,16 %)
     

Macron et ses supporters ont la victoire modeste

·2 min de lecture

Malgré un écart plus important que prévu avec Marine Le Pen, Emmanuel Macron et ses supporters, réunis au pied de la Tour Eiffel, n'affichent aucun triomphalisme. La fracture et la colère d'une partie du pays annoncent de sérieuses difficultés pour le président réélu.

Pas de triomphalisme. Malgré un nette victoire, autour de 58% des suffrages, Emmanuel Macron a voulu envoyer des signes d'ouverture aux Français qui ont voté pour lui afin de faire barrage à Marine Le Pen, aux électeurs de sa rivale et aussi aux nombreux abstentionnistes. "Beaucoup de Français ont voté pour moi pour faire barrage à l'extrême droite. Leur vote m'oblige. Je suis dépositaire de leur sens du devoir." Le président veut tirer les leçons de son élection de 2017 et de son insuffisante ouverture -le reproche est fait aujourd'hui dans son propre camp- vers ceux qui lui avaient déjà permis de dominer sa concurrente. "Je pense à ceux qui ont voté Marine Le Pen. Ne les sifflez pas", a t-il lancé à ses supporters au pied de la Tour Eiffel. Je suis le président de toutes et tous. La colère et le désaccord doivent trouver une réponse. Il nous faudra être bienveillant et respectueux. Notre pays est pétri de tant de doutes. Nul ne sera laissé au bord du chemin".

Dans son discours, le président réélu a à nouveau affiché sa volonté d'établir une nouvelle méthode, plus ouverte, plus collective. Et la scénographie de sa prise de parole avait clairement cet objectif. Une arrivée, entouré des enfants des bénévoles et des membres de son équipe de campagne, qui a tranché avec celle très solitaire, très jupitérienne, en 2017, au pied de la pyramide du Louvre.

Cette victoire modeste était déjà le leitmotiv des militants et dirigeants macronistes dès le début de la soirée, avant l'annonce des résultats. Certes, les 3.000 supporters annoncés au pied de la Tour Eiffel se sont déchaînés . Avec une avance supérieure à ce qu’estimaient les enquêtes d’opinion (). Et ils ont vite entonné La Marseillaise avant de laisser la place à un DJ bombardant l’assistance de décibels. Mais beaucoup ont souligné que , dépasse les 40%. "La victoire, même si elle est historique, est une victoire avec de grande fragilités, admet un ministre présent au pied de la Tour Eiffel. Diagnostic repris par l[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles