Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    40 168,20
    +167,30 (+0,42 %)
     
  • Nasdaq

    18 451,55
    +53,10 (+0,29 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,32 (-2,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0898
    -0,0012 (-0,11 %)
     
  • HANG SENG

    18 015,94
    -277,44 (-1,52 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 102,76
    +2 972,28 (+5,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 318,26
    +49,31 (+3,89 %)
     
  • S&P 500

    5 629,12
    +13,77 (+0,25 %)
     

Macron sur TF1 dit vouloir 2 milliards de baisses d’impôts d’ici 2027, mais sans dire vraiment comment

LUDOVIC MARIN / AFP

Le président de la République veut « concentrer » ces baisses sur les classes moyennes.

IMPÔTS - Invité au journal de 20-Heures sur TF1 ce lundi 15 mai, Emmanuel Macron a notamment annoncé deux milliards d’euros de baisses d’impôts sur « les classes moyennes » d’ici à 2027, sans pour autant entrer dans le détail.

« Dans notre trajectoire budgétaire » jusqu’en 2027, « il y a deux milliards de baisses d’impôts pour les ménages. Ces deux milliards, j’ai demandé au gouvernement de me faire des propositions pour qu’ils se concentrent sur ces classes moyennes », a-t-il annoncé face au journaliste Gilles Bouleau.

« Les Françaises et les Français qui travaillent dur, qui veulent bien élever leurs enfants et qui aujourd’hui, parce que le coût de la vie a monté, parce que la dynamique n’est pas toujours là, ont du mal à boucler la fin du mois, eh bien il faut qu’eux, on les aide en concentrant ces deux milliards de baisses d’impôts sur ces Françaises et ces Français », a ajouté Emmanuel Macron.

« Avoir en quelque sorte un reste à vivre plus important »

Le chef de l’État n’a toutefois pas précisé les mesures envisagées.

PUBLICITÉ

« J’ai demandé au gouvernement d’y travailler, mais je ne veux pas ici fermer des portes parce qu’il peut y avoir des choses intelligentes à faire sur une partie des charges que vous payez, des cotisations que vous payez quand vous êtes salarié. Donc c’est ce qui va permettre à des gens qui travaillent, qui sont classes moyennes, d’avoir en quelque sorte un reste à vivre plus important pour eux », a-t-il souligné.

Quand les baisses d’impôts pourraient-elles intervenir ? « Quand la trajectoire budgétaire le permettra dans ce quinquennat, dans cette mandature », a répondu Emmanuel Macron sans plus de détails.

Le chef de l’État avait déjà insisté sur les « classes moyennes » dans un entretien au journal L’Opinion dimanche, citant « ceux qui sont trop riches pour être aidés et pas assez riches pour bien vivre », avec des « revenus entre 1 500 et 2 500 euros ».

Ce mantra est aussi martelé depuis plusieurs semaines par le ministre du Budget Gabriel Attal.

Très impopulaire après l’adoption au forceps de la réforme des retraites, Emmanuel Macron s’est engagé dans une séquence économique, axée sur la réindustrialisation, avec l’annonce de plusieurs investissements, notamment dans les Hauts-de-France.

Lire sur le HuffPost

À voir également sur Le HuffPost :

Choose France : Musk fait des promesses mais évite le concret

Guerre en Ukraine : Zelensky accueilli par Macron à l’Élysée, les images de la rencontre

VIDÉO - "Choose France": Emmanuel Macron annonce 13 milliards d'investissements et a reçu Elon Musk