Marchés français ouverture 6 h 56 min
  • Dow Jones

    31 253,13
    -236,94 (-0,75 %)
     
  • Nasdaq

    11 388,50
    -29,66 (-0,26 %)
     
  • Nikkei 225

    26 402,84
    -508,36 (-1,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,0583
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    20 120,68
    -523,60 (-2,54 %)
     
  • BTC-EUR

    28 612,54
    +1 248,37 (+4,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    673,73
    +21,49 (+3,30 %)
     
  • S&P 500

    3 900,79
    -22,89 (-0,58 %)
     

Si Macron est réélu, le gouvernement démissionnera "dans les jours qui suivent"

·2 min de lecture

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé lundi qu'il démissionnerait, ainsi que son gouvernement, "dans les jours qui suivent" une éventuelle réélection d'Emmanuel Macron dimanche.

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé lundi qu'il démissionnerait, ainsi que son gouvernement, "dans les jours qui suivent" une éventuelle réélection d'Emmanuel Macron dimanche. Interrogé sur France Inter pour savoir s'il resterait Premier ministre jusqu'aux législatives des 12 et 19 juin, il a répondu que "tout dépend du sort des urnes dimanche", mais qu'il est "de ceux qui pensent qu'une impulsion nouvelle après la réélection du président doit être trouvée".

"Je suis de ceux qui espèrent fortement que le président Emmanuel Macron sera réélu dimanche", a-t-il souligné. "Après cette réélection, dans les jours qui suivent, comme le veut la tradition, je présenterai ma démission et celle du gouvernement au président de la République", a-t-il expliqué.

Sondages en hausse

Il s'est dit pour l'heure "extrêmement mobilisé" à la veille du second tour de la présidentielle du 24 avril, pour lequel les sondages donnent le président sortant vainqueur face à la candidate d'extrême droite, mais avec une avance moindre que lors de la présidentielle de 2017.

Le président sortant recueillerait selon les études d'opinion 53 à 55,5% des suffrages exprimés, contre 44,5 à 47% pour Marine Le Pen. Emmanuel Macron était sorti vainqueur en 2017 avec 66% des voix contre 34% à la candidate d'extrême droite.

"Rien n'est joué et il ne faudrait surtout pas tirer" des estimations avancées par les sondages "l'idée que l'élection est pliée, que le match est plié. Il ne l'est pas" et "nous devons convaincre (les Français) que le programme d'Emmanuel Macron est le meilleur pour la France et pour eux", a insisté Jean Castex.

(Avec AFP)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles