La bourse ferme dans 7 h 20 min
  • CAC 40

    6 675,45
    -37,03 (-0,55 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 947,56
    -14,85 (-0,37 %)
     
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,93 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0447
    +0,0042 (+0,41 %)
     
  • Gold future

    1 759,60
    +5,60 (+0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    15 555,85
    -394,40 (-2,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    380,98
    -1,68 (-0,44 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,92
    -2,36 (-3,09 %)
     
  • DAX

    14 473,72
    -67,66 (-0,47 %)
     
  • FTSE 100

    7 432,31
    -54,36 (-0,73 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,94 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 162,83
    -120,20 (-0,42 %)
     
  • HANG SENG

    17 297,94
    -275,64 (-1,57 %)
     
  • GBP/USD

    1,2106
    +0,0015 (+0,13 %)
     

Macron propose de nommer Luc Rémont à la tête d'EDF

X. Popy/Rea

Agé de 53 ans, l'actuel dirigeant de Schneider Electric, va devenir le nouveau PDG du géant public de l'électricité alors que la France fait face à sa pire crise énergétique depuis des décennies.

Emmanuel Macron a choisi Luc Rémont, actuel directeur des opérations internationales de Schneider Electric, âgé de 53 ans, , le géant électrique en cours de nationalisation, a annoncé jeudi l'Elysée. La Présidence confirme ainsi le choix de conserver une gouvernance unique pour EDF, alors que l'hypothèse d'une scission entre la direction générale et la présidence avait été évoquée avec insistance ces dernières semaines. Elle précise en outre que la présidente de l'Assemblée nationale et le président du Sénat ont été saisis du projet de nomination afin que les commissions intéressée puissent se prononcer sur cette nomination.

a été choisi pour remplacer celui qui dirigeait le groupe depuis 2014, Jean-Bernard Lévy, bientôt atteint par la limite d'âge mais dont le départ anticipé a été annoncé dès cet été en même temps que la renationalisation d'EDF à 100%. Contrairement à Lévy et à son prédécesseur Henri Proglio, le nouveau patron du géant de l'électricité n'a jamais été à la tête d'une grande entreprise. Mais ce n'est pas forcément un handicap. Passé par la Direction générale de l'armement, la Direction du Trésor et les cabinets des ministres de l'Economie Francis Mer, Hervé Gaymard et Thierry Breton, ce polytechnicien, père de quatre enfants, dispose d'une bonne connaissance de l'appareil d'Etat.

Des défis compliqués à relever

Ayant dirigé la filiale française de Merrill Lynch pendant sept ans, il connaît aussi très bien l'univers de la banque et des fusions-acquisitions. Au sein de Schneider, Luc Rémont a piloté la filiale française et laissé un excellent souvenir. "Il est à l'écoute, bienveillant, déterminé", dit Emmanuel Da Cruz, coordinateur Force ouvrière. Cet amateur de voile s'est ensuite occupé de l'international. Et a notamment géré la très délicate reprise de la division électrique et automation du groupe indien Larsen & Toubro. Cette expérience hors des frontières pourrait lui être fort utile à EDF. L'électricien espère vendre six EPR à l'Inde. Un dossi[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi