La bourse ferme dans 6 h 46 min
  • CAC 40

    6 636,65
    -65,33 (-0,97 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 157,53
    -37,39 (-0,89 %)
     
  • Dow Jones

    34 764,82
    +506,50 (+1,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1738
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 755,60
    +5,80 (+0,33 %)
     
  • BTC-EUR

    38 271,09
    +522,43 (+1,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 120,34
    +11,42 (+1,03 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,46
    +0,16 (+0,22 %)
     
  • DAX

    15 525,03
    -118,94 (-0,76 %)
     
  • FTSE 100

    7 053,43
    -24,92 (-0,35 %)
     
  • Nasdaq

    15 052,24
    +155,40 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 448,98
    +53,34 (+1,21 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3710
    -0,0010 (-0,08 %)
     

Macron en Polynésie française : la question des essais nucléaires au centre de sa visite

·1 min de lecture

Emmanuel Macron est arrivé ce dimanche à Tahiti, en Polynésie française, et le président y est très attendu sur un sujet sensible : les essais nucléaires. Pendant 30 ans, entre 1966 et 1996, 193 tirs ont été enregistrés au large et dans les sous-sols des îles. De nombreux habitants ont donc été exposés aux radiations. 

>> Retrouvez Europe soir week-end en podcast et en replay ici

Explosion des cancers 

C'est le cas d'Henriette et Claudine, deux soeurs dont le père a travaillé à Moruroa, l'un des atoll d'où les essais nucléaires ont été tirés, et qui ont toutes les deux eu un cancer du sein. "Beaucoup de gens chez nous sont allés travailler là-bas dans l'esprit de gagner des sous pour la famille, mais sans comprendre ce qu'il s'y passait ni ce qu'était la bombe atomique", explique l'une d'elles. Après une procédure longue et complexe, elles ont été reconnues victimes des essais nucléaires et indemnisées. 

C'est également le cas de la mère de Béatrice, atteinte d'une leucémie. Et à 44 ans, sa fille souffre de la même maladie, pourtant son dossier a été refusé. Mais pour elle pas de doute, les essais nucléaires sont en partie responsables. "Du côté des frères et soeurs de ma mère, au moins six sur dix ont une maladie radio induite et deux ou trois cancers. Quant à mes cousins et mes cousines, ils ont eu des cancers de la thyroïde, du foie, du poumon", souffle-t-elle.

LIRE AUSSI - Polynésie française : qu'attendent les habitants de la visite de Macron ?

Dans l'attente ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles