La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 377,57
    +8,93 (+0,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Macron: les deux scénarios sur la table pour réussir à gouverner après le bide des législatives

Michel Spingler / POOL / AFP

EDITO - Il était convaincu d'emporter haut la maint la majorité absolue à l'Assemblée nationale. En séchant la campagne des élections législatives, Emmanuel Macron a commis une lourde erreur qui l'a conduit à un bide spectaculaire. Comment gouverner désormais? Et surtout, avec qui? Deux scénarios se présentent, mais ils seront quasi intenables sur cinq ans.

Emmanuel Macron était sûr de lui, certain de son fait, persuadé qu’il avait raison. À l’ensemble de ses interlocuteurs et ce, depuis des mois, il réitérait qu’en cas de réélection présidentielle, il disposerait "évidemment", de façon quasi mécanique, d’une majorité absolue sur les bancs de l’Assemblée nationale. Quiconque osait émettre des doutes sur ce point était aussitôt rembarré, et sèchement. C’était, selon le chef de l’État, ne rien entendre à la psychologie politique des Français; c’était ne rien comprendre à l’implacable logique des institutions de la Vème République qui, renforcées par le quinquennat "donnera au président les moyens de gouverner". En conséquence de quoi, Emmanuel Macron, trop sûr de lui, s’est autorisé à "sécher" la campagne législative. Erreur, triple erreur même- d’analyse, de stratégie, de compréhension.

Après , le groupe parlementaire macroniste, reste toutefois le plus important (en nombre) sur les bancs du palais Bourbon. Il s’agit donc de… gouverner… de nommer un nouveau gouvernement pour présenter et réussir à faire voter des projets de loi à l’Assemblée nationale. Se pose alors une question qui, il y a quelques jours encore, pouvait sembler ridicule: comment? Comment faire pour ne pas être pris dans un blocage permanent, pour résister à cette prise en tenaille entre la Nupes et le ? Comment gouverner? Voilà où en est aujourd’hui l’ordre (ou plutôt le désordre) politique français. Et les scénarios qui s'offrent aujourd'hui au chef de l'Etat.

1. La stratégie Rocard

Après la réélection de François Mitterrand en 1988 consécutive à une cohabitation (difficile) avec Jacques Chirac, la droite et le RPR, le parti Socialiste n’obtient pas, à la surprise générale, la majorité absolue. Il lui manque une quinzaine de sièges pour l'atteindre. Remarquons que la macronie part de beaucoup plus loin. À la différence d’Emmanuel Macron, le président Mitterrand prend soin de commenter cette défaite et, pourquoi pas, d’en retourner le sens. Il fait sa[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles