La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 569,16
    -97,10 (-1,46 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 083,37
    -74,77 (-1,80 %)
     
  • Dow Jones

    33 290,08
    -533,37 (-1,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,1865
    -0,0045 (-0,38 %)
     
  • Gold future

    1 763,90
    -10,90 (-0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    30 318,05
    -659,39 (-2,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    888,52
    -51,42 (-5,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,50
    +0,46 (+0,65 %)
     
  • DAX

    15 448,04
    -279,63 (-1,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 017,47
    -135,96 (-1,90 %)
     
  • Nasdaq

    14 030,38
    -130,97 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 166,45
    -55,41 (-1,31 %)
     
  • Nikkei 225

    28 964,08
    -54,25 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    28 801,27
    +242,68 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,3809
    -0,0115 (-0,83 %)
     

Génocide au Rwanda: Macron aurait-il dû présenter des excuses au nom de la France?

·2 min de lecture

SONDAGE - Le président français est venu "reconnaître (les) responsabilités" de la France dans le génocide de 1994 au Rwanda, dans un discours prononcé ce jeudi au mémorial du génocide à Kigali. Reste que certains sont déçus qu'il n'ait pas présenté "clairement des excuses".

Le président du Rwanda, Paul Kagame, , en déplacement afin de clore plus d’un quart de siècle qui pèse sur la conscience de la France vis-à-vis du petit pays africain, théâtre morbide d’un terrible génocide. Lors d'un discours au mémorial Gisozi de Kigali, où sont ensevelis les corps de 250.000 victimes, le président français , qui fit quelque 800.000 morts tutsis et hutus modérés en trois mois, déclarant "en me tenant, avec humilité et respect, à vos côtés, ce jour, je viens reconnaître l'ampleur de nos responsabilités".

S'il a jugé que la France "n'a pas été complice", il a déclaré qu'elle a fait "trop longtemps prévaloir le silence sur l'examen de la vérité". "Ce parcours de reconnaissance à travers nos dettes, nos dons, nous offre l'espoir de sortir de cette nuit et de cheminer à nouveau ensemble. Sur ce chemin, seuls ceux qui ont traversé la nuit peuvent peut-être pardonner, nous faire le don, alors, de nous pardonner", a-t-il ajouté.

Reste que certains sont déçus qu'Emmanuel Macron n'ait pas présenté "clairement des excuses" dans son discours. Le président d'une des plus importantes associations de soutien aux victimes du génocide des Tutsi en 1994 au Rwanda a regretté : "On s'attendait à ce qu'il présente clairement des excuses au nom de l'Etat français. Il ne l'a pas fait. Même demander pardon, il ne l'a pas fait", a déclaré à l'AFP le président d'Ibuka Egide Nkuranga. Toutefois, a-t-il ajouté, le président Macron "a vraiment essayé d'expliquer le génocide, comment ça s'est passé, ce qu'ils n'ont pas fait, leurs responsabilités (...) C'est très important, ça montre qu'il nous comprend."

Ces excuses attendues par l'électorat de gauche

Interrogé par Le Monde, avant ce déplacement présidentiel, le président Paul Kagame avait précisé ne pas "demander des excuses", avant de préciser: "Des excuses ne peuvent venir à la demande. Elles doivent être sincères." Lors d'une conférence de presse commune après l'allocution d'Emmanuel Macron, le président rwandais a décla[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles