Marchés français ouverture 4 h 33 min
  • Dow Jones

    35 490,69
    -266,19 (-0,74 %)
     
  • Nasdaq

    15 235,84
    +0,12 (+0,00 %)
     
  • Nikkei 225

    28 827,10
    -271,14 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,1608
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    25 660,42
    +31,68 (+0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    50 591,85
    -1 966,50 (-3,74 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 407,58
    -66,75 (-4,53 %)
     
  • S&P 500

    4 551,68
    -23,11 (-0,51 %)
     

Quand Macron appelle Sarkozy, il décroche

·2 min de lecture

Si l'ex-Président répond à l'actuel chef de l'Etat, il n'en garde pas moins ses conseils pour lui. Retrouvez les indiscrétions de Nicolas Domenach.

Quand Macron appelle Sarkozy, il décroche

Nicolas Sarkozy ne déteste pas qu’Emmanuel Macron le contacte : "Quand il me téléphone, je ne vais pas ne pas lui répondre. Il me demande des conseils, je ne vais pas ne pas les lui donner. Je les crois intelligents. Mais il n’en tient aucun compte."

Barnier est plus grand que Bertrand

Il est le troisième homme de la compétition pour l’investiture LR à la présidentielle, derrière Xavier Bertrand et Valérie Pécresse, et pourtant répète à tous ses interlocuteurs : "Je vais gagner !" Pour mieux s’en persuader ? L’ancien ministre de l’Environnement et de l’Agriculture veut croire qu’il est le seul à pouvoir rassembler tous les candidats et que "parti le dernier, il arrivera le premier". Question de stature. Il est vrai que c’est le plus grand. Moins bien doté de ce point de vue, Xavier Bertrand pense, lui, que "de toute façon, la sélection sera faite avant le 4 décembre, quand un congrès adoubera celui qui se sera imposé. Comme pour Sarkozy autrefois. Le vainqueur se dégagera en novembre." Et il n’a pas de doute sur son identité.

Hidalgo doit saluer aussi hors de Paris

Quand elle passe dans les rues des villes autres que Paris, Anne Hidalgo ne salue personne ou presque. Réflexion d’un membre du staff : "Il va falloir qu’elle s’y mette."

Saint-Martin ne fera pas la plante verte

Le rapporteur général du Budget à l’Assemblée Laurent Saint-Martin (et futur trésorier de la campagne d’Emmanuel Macron) lorgne Bercy en cas de réélection du président. "Je veux continuer de faire de la politique seulement si on me propose de réformer la France. Je ne vais pas faire la plante verte."

Philippe mobilise les maires pour les législatives

"Présentez-vous aux législatives, il faut préparer l’avenir." songe au sien, et à la présidentielle de 2027… en demandant à tous les élus de grandes villes qu’il estime proches de lui de se mettre dès à présent en campagne pour se faire élire à l’Assemblée. Pour l’instant, ce n’est pas le grand enthousia[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles