La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0426
    -0,0057 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 812,90
    +5,60 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    18 330,99
    -573,84 (-3,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    420,84
    +0,70 (+0,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,46
    +2,70 (+2,55 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2103
    -0,0072 (-0,59 %)
     

Macron appelle Erdogan à "respecter le choix souverain" de la Finlande et la Suède

Emmanuel Macron s'est entretenu ce jeudi 26 mai avec son homologue turc Recep Tayyip Erdogan. Il a appelé le président de la Turquie à "respecter le choix souverain" de la Finlande et de la Suède d'entrer dans l'Otan.

Le président français Emmanuel Macron a appelé jeudi son homologue turc à "respecter le choix souverain" de la Finlande et de la Suède d'entrer dans l'Otan, et souhaité qu'une "solution" soit rapidement trouvée pour lever le veto turc. "Le président de la République a souligné l'importance de respecter le choix souverain de ces deux pays, résultant d'un processus démocratique et intervenant en réaction à l'évolution de leur environnement de sécurité", a indiqué l'Elysée à l'issue de l'entretien téléphonique.

Emmanuel Macron s'est entretenu ce jeudi 26 mai avec Recep Tayyip Erdogan, qui , en pleine crise ukrainienne. Cet entretien a eu lieu à 11H30 à Paris (9H30 GMT) par téléphone, a ajouté la présidence française, qui a précisé qu'Emmanuel Macron se trouvait au Fort de Brégançon, l'une des résidences de la présidence qui se situe sur la Côte d'Azur, où il restera durant quelques jours, jeudi étant un jour férié en France.

Erdogan attend des "mesures concrètes"

Ankara a prévenu mercredi qu'elle ne donnerait pas son accord à l' sans avoir obtenu des "mesures concrètes" de leur part concernant ses préoccupations sécuritaires, après avoir reçu les délégations de diplomates de ces deux pays. La Turquie a ouvert une crise au sein de l'Otan, dont elle est membre, en s'opposant à l'extension de l'organisation à ces deux pays qui ont demandé à rejoindre l'Alliance après l'invasion russe de l'Ukraine et ont reçu le soutien de l'écrasante majorité des Etats membres.

La Finlande notamment partage 1.300 km de frontière terrestre avec la Russie.

La Turquie accuse les pays nordiques, en particulier la Suède qui compte une large communauté d'exilés turcs, d'abriter des militants kurdes du PKK, le Parti des Travailleurs du Kurdistan, qu'elle considère comme une organisation terroriste. Elle dénonce aussi la présence de partisans du prédicateur Fethullah Gülen, qu'elle soupçonne d'avoir orchestré la tentative de coup d'Etat de juillet 2016.

Ankara demande aujourd'hui aux deux pays [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles