La bourse est fermée

Quand Macron accuse à tort l'Insee de se tromper dans ses calculs sur le pouvoir d'achat

Dimanche soir, face à Edwy Plenel qui citait les chiffres de l'Insee sur le pouvoir d'achat en berne, Emmanuel Macron a assuré que l'institution statistique avait fait et reconnu son erreur. C'est pourtant faux.

Dans sa séquence pédago-médiatique de la semaine passée, Emmanuel Macron n’aura concédé qu’une seule mesure concrète pour le portefeuille des Français : la suppression du forfait social sur l’intéressement dans les entreprises de moins de 250 salariés. «Un geste politique majeur», selon Bruno Le Maire. Pourquoi ce cadeau de 440 millions d’euros aux moins aisés ? C’est que le «président des riches» a décidément du mal à convaincre qu’il est aussi un «président du pouvoir d’achat». Il n’en démord pas et jure pourtant que le pouvoir d’achat des Français s’améliore sous l’effet de sa politique fiscale. Au point d’accuser l’Insee, hier soir face à Edwy Plenel, de s’être trompé dans ses calculs. L’institution de statistiques aurait même, selon lui, reconnu son erreur ! Un hiérarque de l’Insee confiait pourtant à Challenges ce matin : «Nous n’avons pas identifié d’erreur dans nos calculs sur le pouvoir d’achat des Français et personne, à l’Elysée ou au gouvernement, ne nous en a d’ailleurs signalée. C’est le président qui a fait une confusion». Retour sur un bras de fer qui témoigne du malaise présidentiel sur cette question.

En décemb[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi