La bourse ferme dans 5 h 57 min
  • CAC 40

    5 591,10
    -7,08 (-0,13 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 527,70
    -0,09 (-0,00 %)
     
  • Dow Jones

    29 910,37
    +37,87 (+0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,1988
    +0,0017 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    1 777,20
    -10,90 (-0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    15 436,27
    +106,36 (+0,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    364,05
    -6,46 (-1,74 %)
     
  • Pétrole WTI

    44,73
    -0,80 (-1,76 %)
     
  • DAX

    13 380,64
    +44,96 (+0,34 %)
     
  • FTSE 100

    6 382,44
    +14,86 (+0,23 %)
     
  • Nasdaq

    12 205,85
    +350,85 (+2,96 %)
     
  • S&P 500

    3 638,35
    +8,70 (+0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    26 433,62
    -211,09 (-0,79 %)
     
  • HANG SENG

    26 341,49
    -553,19 (-2,06 %)
     
  • GBP/USD

    1,3322
    +0,0008 (+0,06 %)
     

M6 MÉTROPOLE TÉLÉVISION : TROISIEME TRIMESTRE 2020

·9 min de lecture

Chiffre d’affaires publicitaire : 226,2 M€ (+2,6%)
EBITA : 54,0 M€ (+58,0%)
Marge opérationnelle : 18,1% (+6,5 pts)

NEUF PREMIERS MOIS 2020

Chiffre d’affaires publicitaire : 626,8 M€ (-17,5%)
EBITA : 138,3 M€ (-24,2%)
Marge opérationnelle : 16,2% (-1,9 pt)

Regulatory News:

M6 Métropole Télévision (Paris:MMT) :

1er semestre

3ème trimestre

9 mois

en M€

2020

2019

%

2020

2019

%

2020

2019

%

Chiffre d'affaires publicitaire plurimedia

400,6

539,3

-25,7%

226,2

220,5

+2,6%

626,8

759,8

-17,5%

dont publicité TV

338,6

454,3

-25,5%

188,0

182,6

+3,0%

526,6

636,9

-17,3%

dont autres revenus publicitaires

62,0

85,0

-27,0%

38,2

37,9

+0,8%

100,2

122,9

-18,4%

Chiffre d'affaires non publicitaire

156,7

175,3

-10,6%

72,5

74,1

-2,1%

229,2

249,4

-8,1%

Chiffre d'affaires consolidé1

557,3

714,6

-22,0%

298,7

294,5

+1,4%

856,1

1 009,1

-15,2%

Résultat opérationnel courant (EBITA2)

84,4

148,3

-43,1%

54,0

34,2

+58,0%

138,3

182,4

-24,2%

Taux de marge opérationnelle courante

15,1%

20,7%

-5,6 pts

18,1%

11,6%

+6,5 pts

16,2%

18,1%

-1,9 pt

Résultat net part du Groupe

162,3

88,4

+83,6%

33,6

20,2

+66,7%

195,9

108,6

+80,5%

Après la fin des mesures de confinement, la consommation des ménages a observé un rebond rapide pendant la période estivale. Les activités publicitaires du Groupe en ont ainsi profité et affichent une croissance de +2,6% au 3ème trimestre, tirée par le média Télévision (+3,0%) qui confirme son rôle majeur dans la relance économique.

Hors effet de base négatif lié à la déconsolidation d’iGraal (-9,2 M€), les revenus non-publicitaires augmentent de +12,0%, tirés par l’intégration du pôle Jeunesse et la hausse des recettes de distribution cinéma.

Au 3ème trimestre 2020, le chiffre d’affaires consolidé du Groupe M6 s’établit à 298,7 M€, en hausse de +1,4%.

En outre, le Groupe a poursuivi, au 3ème trimestre, ses efforts en matière de réduction des coûts, tant sur ses grilles de programmes que sur ses autres charges d’exploitation. L’EBITA consolidé atteint ainsi 54,0 M€, soit une progression significative de +19,8 M€ par rapport au 3ème trimestre 2019.

Sur les neuf premiers mois de l’année 2020, le Groupe M6 réalise un chiffre d’affaires de 856,1 M€, en baisse de -153,0 M€ (-15,2%), qui traduit l’impact très sévère des mesures de confinement sur l’ensemble de ses activités.

A fin septembre 2020, l’EBITA consolidé se monte à 138,3 M€, en baisse de -44,1 M€ (-24,2%) sur un an. Le plan d’économies massif mis en œuvre permet d’amortir 71% de la baisse des revenus. Cette performance illustre l’agilité du Groupe et sa réactivité face à la crise.

La marge opérationnelle se maintient ainsi à un niveau élevé (16,2%), en retrait de -1,9 point par rapport aux neuf premiers mois de l’année 2019.

Télévision

En M€

2020

2019

%

Chiffre d’affaires publicitaire TV

1er Trimestre

202,9

221,8

-8,5%

2ème Trimestre

135,7

232,5

-41,6%

3ème Trimestre

188,0

182,6

+3,0%

Total 9 mois

526,6

636,9

-17,3%

Chiffre d’affaires – autres activités Télévision

Total 9 mois

71,2

58,3

+22,1%

Chiffre d’affaires du segment Télévision

Total 9 mois

597,8

695,2

-14,0%

Après un été en hausse (+5% en juillet et +11% en août), la consommation de la TV a conservé sa bonne dynamique à la rentrée. Elle atteint 3h343 en septembre, soit une progression de +17 minutes en un an (+9%).

Dans ce contexte porteur, les chaînes en clair du Groupe M6 et leurs services associés, accroissent leur puissance. Ils ont en effet rassemblé en moyenne 24,4 M de téléspectateurs chaque jour en septembre, soit une progression de +8%.

Sur cette période, la chaîne M6 s’est distinguée avec le leadership FRDA-50 sur le créneau stratégique de l’avant-soirée (17h30-21h)4, grâce au dynamisme de son enchaînement Les Reines du Shopping/Tous en Cuisine/Le 19 45/Scènes de ménages. Elle a en outre connu de nombreux succès en soirée, avec notamment le téléfilm Apprendre à t’aimer (4,4 M de téléspectateurs), l’équipe de France de football (5,0 M de téléspectateurs pour Suède-France) et le retour de L’Amour est dans le pré (3,7 M) et Cauchemar en cuisine (3,2 M).

Incontournable par sa puissance, la publicité TV s’est redressée au 3ème trimestre à la faveur de la volonté des annonceurs de relancer leurs activités après le confinement, notamment autour de la période clé de la rentrée. Avec ses performances sur les créneaux de la journée les plus investis, le Groupe M6 affiche un chiffre d’affaires publicitaire TV en hausse de +3,0% (+1,0% à périmètre constant) par rapport au 3ème trimestre 2019.

Radio

En M€

2020

2019

%

Chiffre d’affaires Radio

1er Trimestre

31,5

35,5

-11,2%

2ème Trimestre

28,4

46,8

-39,2%

3ème Trimestre

37,2

36,2

+2,8%

Total 9 mois

97,1

118,5

-18,0%

Dans le contexte de relance économique post-confinement, la publicité Radio a bénéficié notamment de sa capacité à favoriser le trafic en magasin (« drive-to-store »). Au 3ème trimestre, le marché publicitaire Radio a ainsi nettement rebondi par rapport aux plus bas du printemps, permettant aux recettes du pôle Radio du Groupe M6 d’afficher une hausse de +2,8%.

Production et droits audiovisuels

En M€

2020

2019

%

Chiffre d’affaires Production et droits audiovisuels

1er Trimestre

15,9

19,7

-19,5%

2ème Trimestre

13,4

20,4

-34,2%

3ème Trimestre

16,9

12,0

+40,0%

Total 9 mois

46,1

52,1

-11,5%

Le chiffre d’affaires de l’activité Production et droits audiovisuels atteint 16,9 M€ au 3ème trimestre 2020, en hausse de +40,0% sur un an.

Dans un contexte toujours marqué par la crise sanitaire, SND a fait le choix fort de soutenir les exploitants de salles, en maintenant les sorties de ses films.

6 films sont ainsi sortis au cours du 3ème trimestre, générant 2,3 M d’entrées, contre 1,3 M en 2019. Le succès des Blagues de Toto est notamment à souligner, la comédie familiale française ayant réuni plus d’1,0 M de spectateurs depuis sa sortie le 5 août dernier.

Diversifications

En M€

2020

2019

%

Chiffre d’affaires Diversifications

1er Trimestre

44,9

51,9

-13,5%

2ème Trimestre

36,3

50,7

-28,4%

3ème Trimestre

33,3

40,5

-18,0%

Total 9 mois

114,4

143,1

-20,0%

Le chiffre d’affaires des Diversifications s’élève à 33,3 M€ au 3ème trimestre 2020, en baisse de -7,3 M€ sur un an. Ce recul s’explique essentiellement par la déconsolidation d’iGraal (9,2 M€ de revenus au 3ème trimestre 2019), compensée en partie par la hausse du chiffre d’affaires de Best of TV.

Situation financière

Au 30 septembre 2020, les capitaux propres du Groupe atteignent 987,9 M€, contre 772,9 M€ au 31 décembre 2019, en croissance de +215,0 M€ reflétant essentiellement le résultat net des 9 premiers mois de l’année (incluant notamment les plus-values sur cessions d’iGraal et Bedrock), et l’absence de versement de dividende en 2020 au titre de 2019.

Le résultat net part du Groupe des 9 premiers mois s’établit à 195,9 M€.

En septembre, le Groupe a par ailleurs remboursé intégralement les lignes de financement bancaire, tirées à hauteur de 180 M€ en mars pour se prémunir contre le risque de liquidité pendant la crise du Covid-19.

Ainsi, le Groupe affiche une dette nette de -11,1 M€5 au 30 septembre 2020, contre -98,7 M€ au 31 décembre 2019 et il dispose d’une trésorerie de 99,0 M€, conservant la faculté de mobiliser ses lignes de financement à tout moment.

Perspectives

Dans un marché publicitaire TV incertain et à la visibilité réduite depuis la mise en place des nouvelles mesures de couvre-feu, le Groupe M6 veillera, à consolider la puissance de ses audiences sur les créneaux stratégiques, grâce notamment à ses marques fortes. Il restera en outre particulièrement vigilant sur la maîtrise de ses coûts.

Avec le lancement de Salto le 20 octobre, une nouvelle étape sera franchie dans le développement des activités non-linéaires du Groupe. Avec ses partenaires, il proposera une réponse ambitieuse aux nouvelles attentes du public, avec un service de qualité, innovant, simple d’accès et d’une variété de contenus sans égale.

L’impact attendu de Salto sur le résultat net du Groupe en 2020 est de -9 M€.

Enfin, le 4ème trimestre sera marqué par la déconsolidation de l’activité de téléachat, après la cession de Home Shopping Service le 1er octobre.

Prochaine publication : Information financière annuelle 2020 le 16 février 2021 après clôture de la bourse
M6 Métropole Télévision est une société cotée sur Euronext Paris, compartiment A
Code MMT, code ISIN : FR0000053225

1 L’information présentée vise à faire ressortir la répartition du chiffre d’affaires consolidé en fonction des recettes publicitaires et non publicitaires. Les recettes publicitaires du groupe incluent d’une part le chiffre d’affaires publicitaire TV (les recettes publicitaires des chaînes de télévision en clair M6, W9, 6ter et Gulli et des plateformes 6play et Gulli Replay, et la part publicitaire des recettes des chaînes payantes), et d’autre part le chiffre d’affaires publicitaire des radios RTL, RTL2 et Fun et la part publicitaire du chiffre d’affaires des activités de diversifications (support Internet essentiellement).
2 Le résultat opérationnel courant (ou EBITA) se définit comme le résultat opérationnel (ou EBIT) avant prise en compte des amortissements et perte de valeur des actifs incorporels (à l’exception des droits audiovisuels) liés aux acquisitions et résultats de cession d’actifs financiers et de filiales.
3 Source : Médiamétrie Médiamat
4 Lundi-vendredi
5 La trésorerie nette ne tient pas compte des dettes locatives issues de l’application de la norme IFRS 16 – Contrats de location au 1er janvier 2019.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20201027005956/fr/

Contacts

RELATIONS INVESTISSEURS
Guillaume Couturié 01 41 92 28 03 / guillaume.couturie@m6.fr

RELATIONS PRESSE
Paul Mennesson 01 41 92 61 36 / paul.mennesson@m6.fr