La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 068,59
    -125,57 (-1,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 229,56
    -70,05 (-1,63 %)
     
  • Dow Jones

    34 292,53
    -422,86 (-1,22 %)
     
  • EUR/USD

    1,1344
    +0,0027 (+0,24 %)
     
  • Gold future

    1 829,20
    -13,40 (-0,73 %)
     
  • BTC-EUR

    33 484,87
    -4 468,38 (-11,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    890,22
    +647,54 (+266,83 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,51
    -1,04 (-1,22 %)
     
  • DAX

    15 603,88
    -308,45 (-1,94 %)
     
  • FTSE 100

    7 494,13
    -90,88 (-1,20 %)
     
  • Nasdaq

    13 835,00
    -319,02 (-2,25 %)
     
  • S&P 500

    4 406,89
    -75,84 (-1,69 %)
     
  • Nikkei 225

    27 522,26
    -250,67 (-0,90 %)
     
  • HANG SENG

    24 965,55
    +13,20 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,3554
    -0,0046 (-0,34 %)
     

M&A: la vérité sur les classements des banques d'affaires

·2 min de lecture

EXCLUSIF - Les league tables, à la fois attendus et vilipendés par la profession, ne reflètent pas exactement la réalité du marché.

Chaque début d’année, les financiers les méprisent et les scrutent à la fois. Les league tables en fusions et acquisitions, publiés par les deux plateformes financières de référence, Dealogic et Refinitiv, paraissent en cette période avec leur cortège d’indignations et de railleries. Ces deux classements concurrents, nés dans les années 1990, hiérarchisent les banques d’affaires en fonction de la valeur des transactions qu’elles ont conseillées durant l’exercice écoulé, croisant divers paramètres comme la géographie (un pays, une région, le monde) ou le secteur d’activité (les télécoms, l’agroalimentaire…).

Lire aussi

Selon le classement Dealogic, que Challenges a obtenu en exclusivité, BNP Paribas a pris la tête du classement français 2021 avec près de 131 milliards de dollars de transactions conseillées, suivie de Lazard (119,1 milliards) puis de Rothschild & Co (114,3 milliards).

EXCLUSIF. le classement Dealogic des banques d'affaires en France en 2021. Source : Dealogic et Challenges

a connu un millésime exceptionnel avec 310 milliards d’euros d’opérations (+ 45% en un an), selon Refinitiv, dans un contexte de taux bas et de liquidités abondantes qui a électrisé l’activité. Des opérations colossales ont marqué l’année jusqu’aux derniers jours de décembre. La palme revient à la scission du numéro un mondial de l’industrie musicale Universal Music du groupe Vivendi. Puis viennent , pour 14,4 milliards d’euros ; la création du nouveau groupe Suez (10,5 milliards d’euros) ; et pour 10,4 milliards d’euros.

A titre comparatif, le classement Refinitiv des banques d'affaires en France en 2021

Argument pour les commissions

, , , Rothschild… Les grandes banques d’affaires surveillent les league tables comme le lait sur le feu. "C’est un outil marketing et réputationnel puissant, estime un financier qui suit ce sujet de près au sein d’une grande banque française. Chaque présentation PowerPoint à un client contient une slide avec les classements league tables. Cela sert[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles